Prière Croix


LA REPENTANCE

 

 Dans le Nouveau Testament, la base de la repentance n'est pas une émotion mais une décision intérieure ferme, un changement de pensée.

Dans l'Ancien Testament, c'est une décision extérieure, une action qui exprime le changement de la décision intérieure : c’est le choix de faire demi-tour.

Lorsque nous plaçons ces deux décisions ensemble, nous obtenons une image complète de la repentance.

 Dans l'Ancien Testament:

Psaumes 32:5

Reconnaître son péché, son iniquité et les confesser.

Proverbes 28:13;  Esaïe 55:7;  Ezéchiel 18:27-28;  33:15

Nous voyons que Dieu demande la restitution, que ce soit dans l'Ancien Testament comme dans le Nouveau.

Luc 19:1-8

Cette restitution doit se faire alors que le Saint-Esprit nous enseigne et nous conduit.

Zachée rendit au quadruple.

Dans le Nouveau Testament:

Matthieu 4:17

 Les premières paroles de Jésus, lorsqu'il commença son ministère, ont été : "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche."

La Bible nous dit que rien d'impur n'entrera dans le royaume.

Romains 3:10;23

"Il n'y a point de juste, pas même un seul." "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."

La repentance est vitale.  S'il n'y a pas de repentance, il n'y a pas de salut.

Actes 2:37-39

Le jour de la Pentecôte Pierre répondit ceci à la grande multitude :

"Repentez-vous... !"

C'est là le message dont le monde a besoin aujourd'hui.

La Repentance: C'est une conviction divine de péché car l’âme est coupable devant Dieu.

                            C'est une décision résolue de faire demi-tour, de nous détourner de notre péché.

Nos propres efforts et nos « mea-culpa » successifs ne peuvent produire la repentance car seul Dieu nous y conduit. (Romains 2: 4; 2 Timothée 2: 25)

Lorsque nous nous repentons devant Dieu, nous apportons des fruits dignes de la repentance.

Luc 3:8; Matthieu 3:8

Jean le Baptiste, le messager de Jésus, nous parle des fruits de la repentance.

Pour beaucoup, la repentance, c'est simplement être désolé de ses péchés. Mais beaucoup ne sont désolés que parce qu’ils ont été surpris, découverts dans leurs péchés. Ils ne se repentent pas vraiment.

Lorsqu'on se repent véritablement :

- On hait le péché dans son cœur (sachant ce que cela représente aux yeux de Dieu).

- Convaincu de péché, on répand son cœur devant Dieu, jusqu'aux larmes.

- On arrête de pécher et on veut sauver les autres.

- On confesse, et on  restitue ce que le Saint-Esprit nous montre.

- On veut marcher dans le droit chemin qui plaît à Dieu.

- Notre conduite change.

- On ne prend plus plaisir au péché.

- On ne veut dépendre que de Dieu.

Paul parle de deux sortes de repentance

2 Corinthiens 7:8-11

- La tristesse selon Dieu.

- La tristesse selon le monde.

La tristesse selon Dieu produit la repentance et nous amène au salut.

La tristesse selon le monde apporte la mort.

Un homme ayant un lourd fardeau, vivant dans le péché et la tristesse selon le monde, est amené au désespoir et souvent se suicide. Ou alors il est désolé et triste pour un temps, et recommence ensuite lorsqu'il va mieux. Sa tristesse n'apporte pas un changement de vie. Tout comme les résolutions du Nouvel An qui sont souvent brisées le jour suivant.

Paul a expérimenté une véritable repentance dans sa vie. C'est ce que Dieu veut voir dans la nôtre.

 

 La repentance est capitale

 

 main%20divine-homme2