Chemin de forêt

 

PREPARER LA VENUE DU SEIGNEUR


Luc 3 : 4

« Selon ce qui est écrit dans le livre des paroles d’Esaïe, le prophète. C’est la voix de celui qui crie dans le désert ; préparer le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers, toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées. Ce qui est tortueux sera redressé, et les chemins raboteux seront aplanis et toute chair verra le salut de Dieu. »


Jean le baptiste était l’homme choisit de Dieu pour préparer le chemin du Seigneur.

Préparons le chemin du Seigneur, pour qu’il vienne en gloire. Nous voulons tous voir sa gloire mais il  y a un prix à payer pour cela.

Nous sommes les "Jean le baptiste" d’aujourd’hui, nous devons préparer le retour du Seigneur, nous devons entrer dans sa présence, le rechercher afin que sa gloire se révèle et que toute chair le voit. Lorsque nous répondons à l’appel et acceptons d’être des laboureurs, nous ouvrons le chemin dans nos cœurs, nos vies pour le Seigneur. Il peut alors œuvrer librement avec nous, sa gloire peut alors se manifester.

Nous sommes appelés a être des laboureurs dans Sa moisson.

Un laboureur : Défriche la terre, retire tous les cailloux, les mauvaises herbes ; tout ce qui peut étouffer la semence. Puis il ensemence et si le travail a été bien fait, la semence recevant la pluie grandira et portera du fruit.

Nous arrivons à la fin de l’âge de grâce, il suffit de regarder autour de nous pour voir, réaliser que le retour du Seigneur est proche.

Pour cette raison nous devons être des "Jean le Baptiste". Nous devons défrichez également un terrain neuf dans nos vies.

Osée 10 v12

« Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, défrichez-vous un champ nouveau. Il est temps de chercher l’Eternel jusqu’à ce qu’il vienne et répande pour vous la justice. »

Il est temps que l’Eglise se réveille de sa torpeur, que nous nous réveillons et cherchions Dieu.

Nous prions pour le réveil, Mais il va commencer par nous, nous pouvons choisir d’y prendre part ou d’être simplement des spectateurs.

Le réveil c’est de  passer de l’état de sommeil à celui de veille. Tous mes sens devraient être en éveil, mon esprit devrait être ouvert à la moindre directive du seigneur.

Dans ce passage Osée nous donne le moyen de revenir à ce que nous avions.

  •          Semez selon la justice
  •          Moissonnez selon la miséricorde
  •          Défrichez-vous un champ nouveau

Semez selon la justice

Cela se produit dans nos vies lorsque nous commençons à faire ce qui est juste, lorsque nous décidons de nous soumettre entièrement à Dieu, à être conforme à sa volonté.

Pour cela nous devons prendre la semence qui est la Parole de Dieu et la planter dans nos cœurs. (Matthieu 13 :2-9, 18-23 la parabole du semeur)

La parole de Dieu nous guide chaque jour dans la voie qui plait à Dieu. Plus nous la lisons, la méditons (la repassons sans cesse dans notre cœur) plus elle agira en nous.

Si nous restons en harmonie avec elle, nous serons justes, nous la mettrons en pratique et nous progresserons.

C’est la Parole qui nous donnera de faire la différence entre notre chair et l’Esprit.

Galates 6 :7-9

« Ne vous y trompez pas on ne se moque pas de Dieu, ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption, mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie Eternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas »

Notre moisson sera la miséricorde.

La miséricorde, c’est avoir de la compassion. C’est le pardon, la grâce accordée à un coupable.

Nous récolterons la miséricorde de Dieu, lorsque nous nous efforçons de faire ce qui est bien, Dieu nous aidera à aller de l’avant et nous expérimenterons sa miséricorde dans nos vies. Nous pourrons alors la donner aux autres.

Plus nous sèmerons selon la justice, plus nous moissonnerons selon la miséricorde.

D’être égoïste, charnel, nous serons transformés en être attentionné, soucieux de son entourage, comprenant les autres, leur pardonnant et mettant ainsi fin à notre iniquité.

L’iniquité c’est la manifestation de notre nature charnelle.

Nous pouvons luttons en amenant notre vie à la lumière de la Parole.

Pour semer et moissonner nous avons besoin d’un champ. Ce champ c’est notre cœur. A notre conversion nous avons reçu un cœur nouveau (un champ nouveau) mais la vie chrétienne n’était pas aussi facile que nous le pensions au départ. Nous nous sommes appuyés sur nos acquis spirituels, nos expériences, nos connaissances, notre petit confort spirituel et nous ne nous sommes pas rendu compte que notre champ était devenu inculte.

Nous devons défricher ce champ. Faire tomber les masques que nous avons élevés devant Dieu et revenir avec un cœur nouveau.

Nous devons accepter d’avoir notre volonté brisée, tout comme les mottes de terre endurcies sont brisées pour rendre le champ cultivable.

Si nous voulons porter du fruit nous devons retirer les pierres, les ronces, les mauvaises herbes. Rien ne tombe du ciel, nous avons notre part et Dieu à la sienne.

Lorsque nous acceptons de préparer le chemin dans nos cœurs et par répercussion dans notre entourage. Dieu pourra répandre sa gloire.

Nous pourrons alors avancer avec Dieu sans nous soucier de quoi que ce soit. Nous marcherons d’un pas assuré dans la paix et la joie.

Toute vallée sera comblée => les vallées parlent souvent de ce que nous devons vaincre dans nos vies.

Toute montagne et toute colline seront abaissées. => Cela représente souvent  tout ce qui s’élève dans notre vie  (notre chair, les obstacles divers qui nous empêchent d’avancer.)

Ce qui est tortueux sera redressé => tous les détours que nous prenons car nous ne connaissons pas vraiment le plan de Dieu pour nos vies.

Les chemins raboteux seront aplanis=> notre vie remplie de haut et de bas sera aplanis.

Nous serons des chrétiens équilibrés.

Cela se produisant dans notre vie, fera que la gloire de Dieu se manifestera en nous et que le monde voudra avoir ce que nous avons et connaitre notre Dieu. 

Soyons décidés et prêts à préparer le chemin du Seigneur

Premièrement dans nos vies :

En venant devant Dieu chaque jour, nous abandonnant complètement à Lui, à la lumière de Sa Parole, ne retenant rien, même ce que nous croyons être bon en nous.

En acceptant d’être exposé par Son onction.

Deuxièmement dans la vie d’autrui

Par notre attitude

Par le fruit de l’Esprit en nous, le 1er étant l’amour.

Alors nous serons capables de semer notre vie par amour pour les âmes, mais surtout pour le Père de qui nous recevons la compassion.

Ainsi nous préparons le chemin pour le Seigneur, pour qu’il puisse se manifester dans nos vies et au travers de nous.

Dieu veut nous emmener dans une autre dimension. Il veut que nous passions l’autel des parfums (tabernacle de Moïse) pour nous amener dans sa gloire (le lieu très saint)

Le temps de la grâce touche à sa fin, Son retour est proche.

Allons-nous choisir d’être participants à ce réveil, ou simple adhérant.

Dieu ne nous obligera pas. Voulons nous plus ou sommes nous satisfait de ce que nous avons en lui.

Voulons-nous entrer dans le lieu très saint ou simplement nous satisfaire de ce que nous avons dans le lieu saint (la parole, et une manifestation de l’esprit de temps en temps).

Le choix est nôtre et il est personnel.

 54268afb