Où sont les morts ?

 

La Bible parle de différentes morts :

 1)    La mort spirituelle.

 2)    La mort physique que nous expérimentons à la fin de nos jours.

 3)    La seconde mort qui sera vécu lors du jugement par une catégorie de personnes.

 1)       La mort spirituelle

 Ephésiens 2 :1-5

«  Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés,…….Nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) »

 La mort spirituelle est la séparation de l’homme avec Dieu à cause du péché :

Esaïe 59 :2

« Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter. »

Le jour où Adam a péché, son salaire fut la mort spirituelle car physiquement il vécu 930 ans après ce jour.

Son âme elle, a vécu la mort spirituelle.

Lorsque nous sommes sauvés et unis à nouveau à Dieu, nous sommes ressuscités de notre mort spirituelle pour marcher en nouveauté de vie.

a)       La résurrection

Ephésiens 2 :5

« Nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) »

Rendus vivants=> zoopoieo=> Ressusciter, rendre vivant.

b)       L’immortalité

Immortel => Aphthartos=> incorruptible, immortel

1 Timothée 1 :17

«  Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles amen. »

Ce mot est traduit dans certains versets par le mot  incorruptible.

1 Pierre 3 :4

 « Mais l’homme intérieur incorruptible paré d’un esprit doux et paisible qui est d’un grand prix devant Dieu »

L’homme intérieur et non la parure intérieure.

1 Corinthiens 9 :25

« Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinence, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible, mais nous faisons le pour une couronne incorruptible. »

1 Pierre 1 :4

" Pour un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir, il vous est réservé dans les cieux. "

 L’héritage et la couronne que nous recevrons en récompense sont incorruptibles.

 1 Pierre 1 :23

« Puisque vous avez été régénérés non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. »

 1 Corinthiens 15 :52

 «  En un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

 Nous voyons que Dieu, sa parole, l’âme et l’esprit de l’homme, la couronne, l’héritage des saints, les corps ressuscités des croyants sont tous immortels et incorruptibles.

 Notre homme intérieur (l’âme, l’esprit) est immortel.

 Jésus parle de l’immortalité de l’âme.

 Matthieu 10 :28

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme, craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne »

 Périr => Apollumi => Tuer, tourmenter, troubler mais pas détruire à jamais.

 2)       La mort physique

 La mort physique est la séparation de l’homme intérieur (l’âme, l’esprit) avec l’homme extérieur (le corps).

 Le corps meurt, il est sans vie (Jacques 2 :26). Il dort dans la poussière en attendant la résurrection. (Genèse 3 :19 : Jean 11 :11)

 Le corps de l’homme fut tiré de la poussière, la vie entra en lui  lorsque Dieu souffla dans ses narines. (Genèse 2 :7)

 A la mort physique, l’âme et l’esprit quitte le corps. Ce dernier est sans vie.

 Nous savons que l’âme et l’esprit de Christ étaient vivants alors que son corps était dans le sépulcre. (Matthieu 27 :57-66)

Nous en avons la preuve dans le fait qu’il est resté 3 jours et 3 nuits dans le  sein de la terre. (Matthieu 12 :40)

 Pendant cette période il est allé prêcher aux esprits en prison.

Prêcher => Kerusso=> Proclamer, non prêcher l’évangile.

Il est allé proclamer qu’il a la victoire totale sur la mort, l’enfer, Satan et ses démons. Et que le plan rédempteur de Dieu s’est accompli… Il a libéré les captifs.

Satan les retenait prisonniers. (Hébreux 2 :14-16, Ephésiens 4 :7-10)

Jésus est l’exemple par excellence de la résurrection et de l’immortalité, tout comme les saints qui ressuscitèrent après Lui. (1 Corinthiens 15 ; 2 Corinthiens 5 :1-8 ;  Philippiens 1 :21-23 ; Matthieu 27 : 52,53; Jean 11 : 23-27 ; 12 : 24 ; 14 :19)

Notre homme intérieur (l’âme, l’esprit) ne meurt pas, il est conscient après la mort.

Nous en avons un exemple dans l’histoire de l’homme riche et du pauvre Lazare.

Luc 16 :19-31

-       L’homme riche et le pauvre Lazare sont morts, l’âme de l’homme riche est allée dans le séjour des morts (Hadès, Shéol) celle du pauvre Lazare dans le sein d’Abraham. Les deux étaient au sein de la terre. Le sein d’Abraham était aussi appelé le  paradis, il était situé dans ce que nous appelons l’enfer. (Matthieu 12 :40 ; Ephésiens 4 :7-11)

-       Les deux hommes bien que morts pouvaient ressentir les choses. L’homme riche demandait à ce que Lazare lui rafraîchisse la langue car il souffrait cruellement dans cette flamme. V24

-       Il connaissait, reconnaissait les gens (Lazare, père Abraham)

-       Il se souvenait : « J’ai cinq frères »

Nous lisons que celui qui était dans le séjour des morts souffrait, il subissait donc déjà le feu. Il était là dans l’attente du jugement. Il était déjà tourmenté.

C’est comme un prisonnier qui est en préventive, en attente du jugement. Il subit la prison et tout ce que cela implique mais ce n’est qu’un avant goût de ce qui l’attend après le jugement.

Nous voyons dans cette histoire déjà deux départements dans ce que nous appelons l’enfer.

-       Avant la résurrection de Christ, l’âme des justes était retenue captive dans le sein d’Abraham  comme le montre l’exemple du pauvre Lazare. Les justes et les méchants étaient dans le même monde invisible avec un grand fossé séparant les deux départements.

Nous avons le séjour des morts et le sein d’Abraham appelé aussi le paradis. Jésus a dit au voleur sur la croix, « aujourd’hui tu seras avec moi au paradis » Luc 23 :43.  Le jour dont il est fait mention, Jésus était au sein de la terre. Matthieu 12 :40. Pour cette raison nous savons que le sein d’Abraham était aussi appelé le paradis.

-       Après la résurrection lorsqu’une personne juste, sauvée meurt, son corps va à la poussière dans la tombe mais son âme, son esprit vont avec Christ dans les cieux. Pour une personne ayant refusé Christ son âme, son esprit vont dans le séjour des morts.

Apocalypse 6 :9-10

« Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusqu’à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ? »

Luc 16 :22-24

« Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. »

-       L’âme des justes va revenir avec Christ et avoir un nouveau corps. (1 Thessaloniciens 4 :13-16 ; 1 Corinthiens 15 :23, 35-58 ; Philippiens 3 :20-21) L’âme va rejoindre le corps qui se lèvera de la tombe et sera immortel, incorruptible.

-       Les païens, les méchants, resteront en terre jusqu’à la fin du millénium et alors ils seront ressuscités et jugés pour être jetés à jamais dans l’étang de feu. (Apocalypse  20 :11-15).

L’âme ne va pas au purgatoire car ce dernier n’existe pas.

 Les justes seront alors dans le bonheur suprême ; les païens, les méchants seront  dans le tourment éternel. (Daniel 12 :2-3 ; Jean 5 :28-29 ; 1 Corinthiens 15 :21-22 ; Apocalypse 20 :11-15)

 N’oublions pas que Jésus est venu restaurer l’homme dans sa nature et sa position avec Dieu. L’homme fut créé pour vivre éternellement dans son corps, son âme, son esprit.

L’homme a été créé à l’image de Dieu et il est immortel, éternel.

Même les hommes qui auront refusé Christ vivront éternellement en tant que témoignage de la colère de Dieu et un exemple pour les générations à venir. (Esaïe 66 :22-24 ; Apocalypse 14 :9-11 ; 20 :10-15 ; 21 :8)

 3)       La seconde mort

 Apocalypse 20 :14-15

« Puis la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. »

 La seconde mort est la condition dernière de ceux qui ont refusé Dieu en raison de leur incrédulité. Cette seconde mort n’est pas un anéantissement total, mais ils seront séparer pour l’éternité d’avec Dieu. Leur âme, leur esprit, leur corps seront jetés éternellement dans l’étang de feu, là ils souffriront continuellement.

 Ce n’est pas la faute de Dieu, c’est le choix de chacun.

 Dieu ne se réjouit pas de leur choix (Ezéchiel 33 :11), mais il a promis de les séparer de la « société éternelle » s’il rejette son plan, car il doit ôter toute rébellion de la terre. 1 Corinthiens 15 :24-28.

 Matthieu 25 : 41-46

Ce passage parle du jugement de chaque individu dans les nations et de leur comportement face au peuple d’Israël. Ce passage ne parle pas des chrétiens.

 Eternel   => Aionios =>  Eternel

 Le même mot est utilisé pour le châtiment ou la vie, ce qui démontre que le châtiment dure toute la durée de la vie éternelle, ce n’est pas pour une courte période.

 Apocalypse 14 :9-11 ; Apocalypse 20 :10-15

« Ils seront tourmentés aux siècles des siècles »

 Le châtiment sera sans fin pour ceux qui auront choisi de ne pas suivre Dieu. 

 Dieu ne permettra pas qu’un de ses enfants aillent en ce lieu.

 Aucun homme n’a besoin d’aller en enfer, tout ce qu’il a à faire est d’accepter Jésus et se conformer au plan de Dieu pour sa vie. (Jean 3 :16, 36 ; 5 :24 ; 1 Jean 1 :7-9)

 Qu’est-ce que l’enfer ?

 Bien souvent nous utilisons le mot enfer sans savoir vraiment de quoi est composé ce lieu.

 Nous distinguons cinq départements en cet endroit. Bien sûr, aucun d’entre eux n’est la tombe.

  1. Tartarus (1Pierre 3 :19 ; 2 Pierre 2 :4 ; Jude 6-7)

Ce premier département est l’endroit réservé aux  anges déchus qui ont péchés avant et après le déluge. Aucun démon ou être humain ne va dans ce lieu.

 2.  Sein d’Abraham (Paradis) (Luc 16 :19-31 ; 23 :43)

 C’est le second département, là se trouvait l’âme des justes contre leur volonté (Hébreux 2 :14-15. Ephésiens 4 :7-11)

Elle était retenue prisonnière en ce lieu car le diable avait le pouvoir de la mort et du monde souterrain avant que Christ ne soit vainqueur. (Colossiens 2 :14-17 ; Hébreux 2 : 14-15 ; Apocalypse 1 :18)

Depuis la victoire de Christ, Sa résurrection, l’âme des justes va aux cieux.

Ce second département est vide depuis la résurrection de Christ et des saints.

 3. Enfer (séjour des morts) (Matthieu 16 :18 ; Luc 16 :19-31)

 Ce troisième département est celui du tourment dans le monde invisible souterrain. C’est là que se trouve l’âme des méchants, des païens du commencement du monde à la fin du millénium.

Elle sera libérée de cet endroit et recevra un corps immortel pour être jugée et jetée dans l’étang de feu à jamais. (Apocalypse 20 : 11-15 ; 21 :8)

 Le mot grec pour ce lieu est Hadès et en hébreu ce mot est Shéol. En aucun cas ce n’est  la tombe, l’abîme, tartarus ou l’étang de feu. 

 L’âme de celui qui n’a pas accepté Christ se trouve en ce lieu temporairement en attente du jugement. C’est comme un prisonnier qui est en préventive dans l’attente de son jugement.

 C’est le péché qui retient l’âme dans le séjour des morts :

 1 Corinthiens 15 :54-57

Ce passage aurait pu être traduit par :

-        O sépulcre, tombe où est ta victoire

-        O séjour des morts, enfer où est ton aiguillon.

L’aiguillon, le péché, retient l’âme dans le séjour des morts.

4. L’abîme, le gouffre

C’est le quatrième département dans lequel se trouvent emprisonné les démons et certains êtres angéliques.

Aucun être humain ne s’y trouve.

Le mot vient de l’hébreu ABADDON=> Destruction

Il est traduit  par abîme (Job 26 :5,14 ; Psaume 88 : 12 ; Proverbes 15 :11 ; 27 :20 ; ou gouffre (Job 28 :22)

Et du mot grec ABUSSOS=> Abîme, puits, gouffre. (Luc 8 :31 ; Apocalypse 9 :1-2 ,11 ; Apocalypse 11 :7)

5. L’étang de feu, la géhenne

Ce département est le dernier, il est l’enfer éternel, la perdition de ceux qui n’ont pas accepté Christ, des démons, des anges perdus, et des créatures qui se sont rebellées contre Dieu.

Il est appelé Géhenne dans Matthieu 5 :22, 29,30 ; 10 :28 ; 18 :9 ; 23 :15 ,33 ; Marc 9 :43-45,47 ; Luc 12 :5 ; Jacques 3 :6

Cet endroit est final et préparé pour le diable et ses anges. Tous les rebelles iront dans ce lieu également et le feu les brûlera éternellement. Esaïe 66 :22-24 ; Matthieu 25 :46 ; Apocalypse 14 :9-14 ; 20 :10-15.

Pour le moment, personne n’est dans ce lieu. La bête et le faux prophète seront les premiers à y être jetés. Cela se passera avant le millénium.

Apocalypse 19 :20 Ils y resteront mille ans seul avant que le diable et tous les rebelles n’y soient jetés.

Si la bête et le faux prophète y sont restés au minimum mille ans sans être détruit mais en continuant de souffrir cela nous confirme donc que le feu est éternel ainsi que la souffrance endurée.

Nous devons choisir de notre vivant où nous souhaitons passer l’éternité. Il n’y a pas de possibilité de changement après notre mort.

  •    Nous choisissons d’accepter Christ et de vivre selon la Parole de Dieu, nous entrerons ainsi dans le bonheur éternel.
  •   Nous choisissons de continuer dans notre rébellion, refusant Dieu et Christ. Nous irons donc dans le feu éternel.

 

      603710_366878443420463_956817606_n                              7C-image002