outre                         DES OUTRES NEUVES                        outre 2

 

Matthieu 9 v 17; Marc 2 v 22

' on ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres, autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues, mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.'

Au temps de Jésus, les outres étaient fabriquées avec la peau d'un animal selon la taille de l'outre souhaitée. Un animal devait mourir ou être sacrifié pour fabriquer une outre neuve. Les pieds, la queue, étaient coupés, la tête l'était à la hauteur du cou afin qu'il devienne le bec verseur.

L'outre était fabriquée afin d'abreuver les assoiffés, de les nourrir: elle pouvait contenir du vin, de l'eau, mais aussi du lait, de l'huile... c'est aussi notre rôle aujourd'hui.

Lorsque nous sommes nés de nouveau nous sommes devenus ces outres neuves et tout un processus pour nous rendre apte à recevoir le vin nouveau est en marche.

Tout l'intérieur de l'animal était vidé par ces ouvertures sans déchirer la peau.

Tout ce que nous étions n'est plus, tout a été déposé à la croix, notre être intérieur a été vidé de sa suffisance, son orgueil, sa propre justice....

Ensuite la peau était retournée, l'intérieur était amené à l'extérieur pour être exposé au soleil pendant 3 mois, afin que toutes les graisses et les lambeaux de chair soient éliminés. Sinon ces lambeaux de chair et de graisses se seraient putréfiés et tout le contenu aurait été contaminé, inutilisable.

Jésus est notre soleil de justice qui fait disparaitre toute l'influence de notre chair, si toutefois nous acceptons que notre être intérieur soit exposé par lui et de marcher en conformité à Sa parole. Autrement notre chair prendra le dessus et petit à petit nous serons contaminé par elle et inutilisable pour Dieu.

Toutes influences de notre chair doit disparaitre, afin que l'oeuvre de Dieu ne soit pas contaminé par notre moi.

Romains 8 v5-8

'Ceux en effet, qui vient selon la chair s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'Esprit s'affectionnent aux choses de l'Esprit. Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'Esprit, c'est la vie et la paix...'

Colossiens 3 :7-10

' C'est ainsi que vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés, mais maintenant renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, àla méchanceté, à la calomnie, aux paroles équivoques qui pourraient sortit de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance selon l'image de celui qui l'a créé. '

Romains 12 : 2

'Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu; ce qui est bon, agréable et parfait.'

Ensuite la peau était mise dans l'eau pendant plusieurs semaines et ceci afin d'assouplir la peau. Retirée de l'eau sans être utilisée elle perdait rapidement sa souplesse. Elle était ensuite graissée avec de l'huile afin d'éviter l'évaporation et les fuites.

L'eau comme nous le savons c'est la parole de Dieu dans laquelle nous nous plongeons tous les jours de notre vie afin d'être lavée et assouplie par elle. Si nous négligeons la parole, nous perdrons de notre souplesse et nous risquons de nous endurcir.

L'huile peut être comparée au Saint Esprit qui nous aide à marcher en nouveauté de vie et nous garde souple, nous rendant capable de recevoir tout ce que Dieu a en réserve pour nous.

Permettant ainsi à l'outre de ne pas exploser sous la pression mais aussi de pouvoir être utlisée. C'est la même chose pour nous, nous pourrons retenir ce que Dieu nous donne sans exploser et nous pourrons être utile pour les autres.

Nous sommes cette outre neuve, prête à recevoir le vin nouveau.

2 Corinthiens 5 :17

' Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles.'

Si nous laissons le soleil de Justice (Jésus) mettre à la lumière ce qui ne va pas en nous, que nous laissons l'eau de la Praole nous laver, et le Saint Esprit oeuvrer en nous, nous resterons cette outre neuve et Dieu pourra répandre son vin nouveau, son onction sur nos vies pour que sa gloire se manifeste sans être souillée par notre chair.

Si nous décidons simplement de nous satisfaire de notre salut, de notre confort spirituel, nous deviendrons des vieilles outres, nous serons desséchés, vivant sur une expérience passée. Nous suivrons un rituel qu enous connaissons et qui pour un temps dans notre vie était ce dont nous avions besoin, et resterons en sécurité dans notre train train religieux. Ce que nous faision par amour, petit à petit s'est transformé en obligation, en devoir, la lassitude s'est peu à peu installée. Ne restons pas sur les bancs confortables de la nostalgie, car Dieu veut passer à autre choses, "la façon dont nous avons toujours agit " ne fonctionnera pas dans la nouvelle saison de Dieu, ne soyons pas enfermés dans notre entêtement, notre inflexibilité car nous avons peur. Nous devons être prêts à défier la tradition. Nous devons avoir un esprit aventurier.

Dieu est avec les violents qui s'emparent de son royaume.

Matthieu 11 :12

'Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.'

Être violent: C'est être déterminé, sérieux dans notre marche, nous ne devons pas lacher prise et céder du terrain à notre vieille nature, " la façon dont nous avons toujours agi" ne fonctionnera plus.

Nous avons de nombreux exemples de gens déterminés (violents) dans la Bible

Genèse 32 v26

Jacob a combattu avec l'ange => les combats contre nous même, le monde, la tentation, la Parole car nous avons du mal à laisser ce que nous connaissons. Jacob ne lâcha pas prise jusqu'à ce qu'il recoive la bénédiction: Son nom fut changer en Israël

2 Rois 2 v 2 et 4 v 6

Elisée a du surmonter les moqueries, la marche d'une ville à l'autre, le rejet d'Elie qui essaya de le dissuader à le suivre, mais il s'est fait violence, il ne s'est pas écouté mais n'avait qu'un seul but : être avec Elie jusqu'au bout.

Ruth

Ruth la moabite issue d'un peuple qui avait été maudit, a décidé de tout quitter pour suivre sa belle mère, elle a quitté son pays, sa famille et elle a été bénie, elle fait partie de la lignée de Christ.

Il y en a bien d'autres tout au long de la Bible qui ont été déterminé jusqu'au bout, ils ont tenu, fait les chagements dans leur vie.

A l'inverse, nous avons le jeune homme riche qui lui n'a pas su saisir ce queJésus lui demandait, il accomplissait tout ce que la loi lui disait, mais lorsque Jésus lui a demandé quelque chose qui sortait de ce qu'il connaissait, il a échoué et est reparti

Dieu est prêt à tracer un nouveau chemin en territoire inconnu pour nous, cela fait peu mais nous devons nous libérer de la peur du changement.

Tout comme la fermentation du vin élargi l'outre neuve qui l'a reçue, Dieu élargira notre foi, car il est toujours en mouvement, nous devons le suivre et resté souple, ouvert à Ses nouvelles directives.

Nous devons demander  à l'Esprit de nous révéler Ses nouvelles stratégies.

Je crois que le Seigneur veut libérer un torrent de vin nouveau dans l'Eglise d'aujourd'hui, seules les outres neuves pourront tenir la pression de la fermentation du vin qu'il mettra en nous. Les autres se briseront.

Ne soyons pas comme ces vieilles outres qui sont enfermées dans un esprit religieux, vivant dans le compromis avec le monde, la tradition, qui veulent rester dans leur sécurité et qui comme dans Luc 5 : 8  trouvent que le vieux est bon et ne veulent pas de nouveau.

Dieu veut faire quelque chose de nouveau. Ne résistons pas! soyons prêts à changer sans cesse, alros Dieu pourra répandre son vin nouveau au travers de nous et nous pourrons être des instruments de Sa gloire.

Banniere-photo-4-pour-blog-950X260