f4_illustr1

La conversion

La conversion est absolument nécessaire au salut . Matthieu 18:3

Définition:

Conversion: Hébreu CHOUB => Revirement soit au sein d'une collectivité, soit chez un individu

                    Grec => EPISTROPHE- EPISTREPHEIN => Tourner, se tourner en sens contraire, revenir sur ses pas, rentrer en sois- même.

                   Dictionnaire encyclopédique: =>Se diriger de nouveau vers le point d'où l'on s'éloignait. Se retourner, se tourner vers.

La conversion a:

Pour raison => la déchéance de l'homme

Pour mobile => La conviction de péché

Pour fruit => la régénération

La conversion n'est que pour les pécheurs: Psaumes 51:13; Matthieu 13:15; 18:3; Marc 4:12; Jean 12:40: Actes 3:19;28:27

La conversion dans l'Ancien Testament:

Psaumes 51:12

La conversion c'est de retrouver un esprit bien disposé, un coeur pur.

Esaïe 6 :10

Pour la conversion notre coeur doit être sensible et pour y arriver, nos oreilles et nos yeux doivent être ouverts.

Esaïe 55:7

La conversion est également démontrée et manifestée par la repentance.

  1. Abandonner ses voies
  2. Abandonner ses pensées
  3. Revenir à l'Eternel

La conversion dans le Nouveau Testament :

Matthieu 18 : 3

Jésus met l'accent sur l'un des caractères essentiels de la conversion

"Renoncez à ses ambitions égoïstes, redevenir à l'état de petits enfants."

Luc 22 :32, Matthieu 26:75

"Quand tu seras converti" (Rentré en toi même, inébranlable dans mon service)

Les larmes de Pierre nous montrent que le début de la conversion c'est la repentance.

Luc 15

La parabole du fils prodigue.

L'égarement, la déchéance, la souffrance, la repentance.

De tout cela nait, jaillit une décision intérieure; "Je me lèverai et j'irai vers mon père"

Il ne peut y avoir de conversion sans repentance

La part de l'homme

La conversion est une décision personnelle, un acte de volonté de l'homme, le moment où celui ci change de direction, et décide de sa destinée.

La part de Dieu

Le don de l'Esprit => Il répond à la conversion, régénère le pécheur repenti (nouvelle naissance) Psaume 19:7; Jean 3:5; 1 Pierre 1:18:23

La grâce =>Elle sollicite la conversion et la prépare Ezechiel 33 :11

Cela vient de Dieu et ne peut venir que de Lui

La conversion n'est pas:

  • D'échanger un système religieux contre un autre
  • Du catholicisme au protestantisme
  • De passer du culte de Baal à celui de Jéhovah
  • Du rationalisme à l'orthodoxie

La conversion c'est:

  • Une activité de l'âme: c'est par respect pour cette libre conversion que Jésus a accepté la croix.
  • Changer de voie et non améliorer sa vie
  • Une horreur et une haine du péché. Non seulement par crainte d'être punis, mais nous haïssons le péché car nous savons qu'il déplait à Dieu.
  • Changement complet d'orientation, volte face de l'être tout entier vers le Seigneur.
  • Les oeuvres, le progrès, le perfectionnement de l'homme naturel, ne nous amènent pas à la conversion
  • Se détourner d'une vie de péchés vers une vie de sainteté.
  • Vivre une vie totalement opposée à celle qu'on vivait avant notre conversion.

Tout le mécanisme de la conversion est vu dans Matthieu 3 :5-16

  • Confesser ses péchés (Repentance)
  • Disparaître sous l'eau (symbole de mort à soi même)      }
  • Reparaître à la surface (Symbole de la résurrection)       }       (Baptême d'eau)
  • Sortir de l'eau pour entreprendre une carrière nouvelle   }

 
  Le pécheur sur la voie de la perdition s'arrête et fait résolument demi tour pour marcher désormais sur le chemin de la Vie Eternelle.

Dieu ne pousse pas l'homme à venir à Lui. Il le sollicite par l'Esprit, mais lui laisse la responsabilité d'une décision personnelle.
  
  On ne peut pas séparer la conversion de la repentance et de la foi. Actes 3 :19; 11:21;20:21.
 

Que produit la conversion?

  • Une purification de tous péchés et une guérison physique. Esaïe 6:10; Matthieu 13:15; Marc 4:12; Actes 3:19; 28:27

Le péché n'est plus si le pécheur s'est véritablement tourné vers Dieu.

  • La conversion donne d'être nettoyé du péché. Actes 26:18; 2 Corinthiens 5:17; 1 Jean 1:7-9

  Le péché n'est plus, si le nouveau converti marche en conformité avec Christ et à sa nouvelle vie. Romains 6 :16,23 ; 8:1-13; Galates 5:24; Colossiens 2 :6-7; Hébreux 12:14; 1 Jean 1:7; 2:1,29; 3:5-10; 5:1-5,18.

  • Christ est notre avocat

Si jamais le nouveau converti pèche, il a un avocat près du Père et peut être lavé à nouveau 1 Jean 2 :1-2

Paul explique la conversion: Actes 26:18-20

La conversion c'est : "De passer des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu." Nous nous détournons de notre vie de péchés, de la puissance de Satan dans notre vie, pour nous conformer à la vie et à la sainteté de Dieu.

Nous voyons à nouveau les 2 éléments inséparables de la conversion:

La repentance et la foi

Dieu travaille à la conversion des hommes par la prédication.

Actes 2 :37

La foule eut le coeur transpercé par le discours de Pierre.

Coeur transpercé =>Emotion morale, éveil de la conscience, conviction des péchés.

De cela découle la repentance, le baptême.

Le pardon des péchés (réponse de Christ à l'appel de la foi)

Ils reçurent le don de l'Esprit par lequel on naît de nouveau: la conséquence du pardon

C'est ainsi que l'homme se convertit et se sauve de la génération perverse. (V40)

Le prédicateur fidèle prêche la conversion par amour pour l'homme que le péché dénature et que la conversion à Dieu rétablit dans sa puissance et sa beauté.

La difficulté qu'il va rencontrer c'est que son message l'oblige à proclamer au monde qu'il ne peut servir deux maîtres:

Le christianisme qui condamne l'homme naturel et exige sa conversion à Dieu

L'humanisme qui glorifie l'homme naturel et le met à la place de Dieu

Exemples d'humanisme

Humanisme politique : Au temps des premiers chrétiens, l'humanisme divinisait l'empereur.

Humanisme littéraire : Au temps de la réforme, l'humanisme ameutait les libertins contre Calvin.

Humanisme scientifique ou social de notre temps: L'humanisme exclut l'enseignement chrétien de nos écoles.

Humanisme historique: L'homme se cherche hors de Dieu, pour lui-même, par lui-même, avec une foi dans ses moyens et un orgueil de sa force. Il rend Dieu inutile et l'exclut. Il s'irrite de toute révélation humiliante prêchée de la part de Dieu, car elle dévoile à l'homme la corruption de sa nature et la nécessité de sa conversion.

Différence entre le christianisme et l'humanisme

 

Le christianisme

L’humanisme

L’homme est une créature liée à Dieu   

Il est pécheur et en révolte contre Dieu

Le christianisme veut que l’homme se convertisse, qu’il se laisse conduire par  un Dieu souverain.                       

 

L’homme ne dépasse pas l’homme.

L’homme n’est rien qu’un homme.

L’humanisme veut que l’homme s’exprime que sa vie soit une expansion  de ce qu’il possède déjà.

 

Pour toutes ces raisons on ne peut servir l'humanisme et le christianisme

Conclusion

La conversion demeure la grande actualité, la grande difficulté et la seule solution pour le problème de l'humanité.

Que notre prédication tout comme celle de Paul se résume en ceci:

"Se repentir, se convertir, faire des oeuvres dignes de repentance." Actes 26 :20

 Le monde d'aujourd'hui a bien besoin de revenir à la source au lieu d'essayer d'en trouver des nouvelles.

La conversion trouve son aboutissement dans la régénération

La conversion est liée à la justification

La justification ouvre une vie nouvelle à l'homme qui y est introduit par la conversion, car l'homme a besoin du pardon pour abolir son passé et de la force pour vivre sa nouvelle vie. Dieu répond à cela par la régénération.

Nous voyons en cela que Dieu a tout pourvu pour l'homme au travers du salut.

 

c3506701