reconciliation

 

LA RECONCILIATION 

 

Définition

Réconciliation : L’acte par lequel on est restauré à la faveur de quelqu’un.

Réconciliation  GREC : KATALLASSO=> Changer entièrement d’une relation d’ennemi à celle d’ami, réconcilier.

Ce terme sous entend que le jugement de Dieu est retiré.

La réconciliation c’est :

  •  L’acte par lequel Dieu donne aux hommes le choix de devenir à nouveau ses amis au travers de la croix.
  •  L’acte par lequel l’harmonie entre l’homme et Dieu est rétabli.

 Au commencement, Dieu et l’homme étaient amis et avaient une communion intime.

Lors de la chute, le péché entra par le choix délibéré de l’homme et cette amitié fut brisée. Un mur de séparation s’éleva => le péché.

Au travers du rachat de Christ, cette base de l’amitié fut rétablie et l’homme est maintenant libre de devenir à nouveau l’ami de Dieu.

La part de Dieu

 Dieu a prit l’initiative de la réconciliation. Romains 5 :10 ; 2 Corinthiens 5 : 18-20 ; Colossiens 1 : 20-23

La réconciliation de l’humanité est l’œuvre de Dieu seul.

Il est celui qui a été offensé, il est donc celui avec qui l’homme doit se réconcilier. Ephésiens 2 :11-18 ; Colossiens 1 :20-21

Pour que la réconciliation s’opère, il importe que disparaisse la cause de l’inimitié : Le péché.

L’homme est celui qui a offensé Dieu par sa rébellion, il doit donc se repentir, désavouer son passé de péché, mourir à lui-même, à son moi égoïste et pécheur pour ne plus s’attacher qu’à la volonté de Dieu. Il est celui qui doit se réconcilier avec Dieu. Colossiens 1 :20-23

Ces choses l’homme ne peut pas les faire par ses propres forces.

Il fallait donc que quelqu’un revêtant son humanité, s’identifiant à lui complètement, le fasse pour lui. C’est ce que fit Christ.

La part de Christ

 Il est le moyen de la réconciliation par Sa mort à la croix. Romains 8 :3 ; Hébreux 9 :14 ; 1 Pierre 3 :18. 1 Jean 4 :10

Par son incarnation, il a volontairement pris notre humanité, notre condition terrestre, Hébreux 2 :17 et il a expié le péché par sa mort à la croix.

Dès lors la réconciliation avec Dieu est possible.

L’humanité fut réconciliée avec Dieu car le mur de séparation fut juridiquement abattu. Ceci doit se reproduire dans chaque individu grâce à l’action du Saint-Esprit.

La part de l’homme

 Ce dernier abandonne sa rébellion et accepte la réconciliation déjà accomplie à la croix. Romains 5 :10-11

Le chrétien par la foi s’unit à Christ, il reconnaît la valeur et l’entière efficacité de l’œuvre  rédemptrice et expiatoire. Il consent à mourir à lui-même pour revivre spirituellement  avec Christ  et par Christ.

Du côté de l’homme, c’est la condition non seulement  du pardon des péchés, mais aussi de sa régénération, de sa sanctification, de son espérance pour l’au-delà.

Conclusion

 L’œuvre de réconciliation commencée par Dieu en Jésus-Christ se poursuit dans le monde  à travers les générations par la prédication de l’Evangile. 2 Corinthiens 5 :17-20

Cette réconciliation fait du chrétien :

  • Un ambassadeur pour Christ
  • Celui qui apporte la parole de réconciliation, afin de réconcilier les hommes à Dieu.

 Ainsi  il prend part à ce ministère de réconciliation par la prédication de l’Evangile.