muret-pierres-maconnees-300-p2

La reconstruction

Néhémie 2 :17

Néhémie est parti reconstruire Jérusalem. Les murs et les portes étaient en ruine; les juifs qui vivaient là, subissaient les tourments constants de leurs ennemis. Ces derniers  volaient leur bien. Rien ne pouvait les arrêter.

Proverbes 25:28

"L'homme qui ne gouverne pas son esprit (émotions, passions) est comme une ville en ruine, sans muraille." "Comme une ville forcée est sans murailles, ainsi est l'homme qui n'est pas maître de lui même."

Dieu compare l'homme à une ville, son esprit aux murailles.

Tout comme Néhémie et les juifs reconstruisirent Jérusalem, nous devons être restaurés dans notre âme.

Notre être intérieur n'est qu'une ruine, nos blessures ont causé des brèches dans notre personnalité, par lesquelles l'ennemi peut entrer.

Bien souvent notre personnalité est comme les ruines de Jérusalem.

Une personne qui ne peut gouverner ses émotions est bien souvent une personne meurtrie, blessée. Nos émotions expriment comment nous nous sentons, nous sommes un produit des expériences vécues dans nos vies.

Nos réactions sont souvent guidées par le passé, les blessures du passé.

De ce fait, nous ne pouvons gouverner nos émotions, mais le contraire se produit. Nous réagissons mal aux circonstances présentes car nous les ressentons, les vivons au travers de nos émotions qui réagissent violemment  car notre perception du présent est déformée par nos blessures passées.

Notre cerveau enregistre les informations que nous lui transmettons et les mémorise.

Pour cette raison, bien que notre passé soit lavé dans le sang de Jésus et n'existe plus, les blessures que vous avons ressenties, sont enfouies dans notre subconscient et attendent comme une bombe à retardement d'exploser lorsque quelqu'un ou une situation presse sur la douleur, bien souvent involontairement.

Tout comme les ennemis entraient et attaquaient les juifs, les dépouillant de leurs biens, Satan est là et il entre dans notre vie par ces brèches trouvées dans notre être. Nous lui avons laissé les portes ouvertes.

Il apporte la peur, et utilise les blessures de notre passé pour nous réduire à néant et nous dépouiller de ce que Christ nous a donné à la croix, car nous culpabilisons et n'osons plus nous approcher de Dieu pensant qu'il nous en veut.

Pour éviter cela nous devons reconstruire nos murs. C'est un processus de guérison qui ne se fait pas en un jour mais à chaque instant de notre vie

Il fallut plusieurs jours à Néhémie pour reconstruire Jérusalem, mais il a réussi. Néhémie 6 :15

Les ennemis de Néhémie et des juifs représentent pour nous Satan utilisant nos vaines imaginations, raisonnements, pensées, notre entendement, les souillures et impuretés. 2 Corinthiens 10 :4-5, Ephésiens 4:23 Colossiens 3:101 Nous devons y faire face et y répondre comme Néhémie et les juifs le firent.

1°) A la première attaque de l'ennemi => la moquerie, il répondit par la prière. Néhémie 4 :1-9

Parfois notre entourage ne comprend pas notre démarche et cherche un moyen de nous faire changer d'avis. Il utilise la moquerie "Tu te dis chrétien et pourtant tu as vu comme tu es" " Tu crois à ces histoires, tu es vraiment naïf"

2°) A la deuxième attaque de l'ennemi=> le découragement, il répondit par la foi, l'encouragement Néhémie 4 :10-23

"Oui, je n'y arriverai jamais, Dieu ne peut me pardonner, je m'en sortirai pas, je suis un mauvais chrétien etc..." Souvent ses pensées de découragement nous assaillent. Lisons les promesses, ressassons les jours et nuits alors notre foi grandira.

3°) A la troisième attaque de l'ennemi => la cupidité, il répondit par la restitution, le désintéressement  Néhémie 5

Nous pouvons être atteints de cupidité spirituelle, nous voulons avoir et connaitre plus mais sans rien en faire. Nous emmagasinons les richesses et devenons des obèses spirituels. Nous devons être tournés vers les autres mais nous voulons souvent que les autres soient tournés vers nous, tout tourne autour de nous.

Sachons partager ce que nous avons reçu dans tous les domaines de notre vie.

4°) A la quatrième attaque de l'ennemi => la ruse, il répondit par la fermeté Néhémie 6 :1-13

L'ennemi prendra toujours un chemin détourné pour nous éloigner de la volonté de Dieu dans notre vie. Nous devons restés ferme,même si parfois nous tombons ce n'est pas grave, revenons à la croix et recommençons. Soyons ferme

Le peuple reconstruisait et en même temps il avait l'épée ceinte autour de ses reins.

Cette épée, parole de Dieu, nous aidera à résister contre le péché, elle nous purifiera et lorsque l'ennemi viendra, l'Esprit nous rappellera la parole de Dieu; ainsi nous pouvons commander à l'ennemi et il s'enfuira. (voir message l'épée de l'Esprit dans l'armure du chrétien)

Les murs de Jérusalem finirent par être reconstruit.Néhémie 6 :15

Ceci nous donne un exemple à suivre, à chaque attaque de l'ennemi, demandons à Dieu pourquoi nous réagissons ainsi, il nous le révèlera et alors que nous le laissons nous guérir, nous ne serons plus la risée de l'ennemi. Nous pourrons nous tenir ferme dans la foi, partageant notre guérison avec ceux qui traversent la même chose jusqu'à la reconstruction totale des murs de notre être.

C'est ainsi que nous travaillons à notre salut avec crainte et tremblement. Philippiens 2 :12

Nous sommes sauvés à la croix c'est acquis par la foi. C'est une réalité spirituelle qui doit se manifester dans le naturel. Pour cette raison nous devons y travailler en ne laissant pas le péché entrer dans nos vies. Nous le faisons en laissant la Parole nous laver et en marchant par l'Esprit. Ephésiens 5:26

Dieu ne le fera pas à notre place.

Néhémie est une image du Saint Esprit oeuvrant dans nos vies. Le Saint Esprit est le consolateur, il réconforte et console ceux qui sont blessés.

Il veut nous transformer de gloire en gloire, faire de nous des pierres précieuses qui ne s'effriteront pas face aux intempéries.

Il prépare l'épouse de Christ afin qu'elle soit glorieuse, sans tâche ni rides. Psaume 139 : 23-24; Esaïe 61 :1; Ephésiens 5:27

Tâche: grec : SPILOS => ce qui souille l'honneur, la réputation de quelqu'un

L'origine de la tâche peut être enfouie en nous, comme l'amertume, la rancoeur, la jalousie, l'envie, certains traits de caractère qui ne glorifie pas Dieu, et dès que l'occasion se présente, ces choses font surface et la tâche apparait.

Pour cela nous devons chaque jour venir au trône de grâce et demander pardon à Dieu, nous ne serons pas parfait du jour au lendemain mais avançons un pas après l'autre.

Veuillons sur nos paroles. Jacques 3 :17

Notre conduite doit être guidée par l'amour, le vrai. 1 Pierre 2 : 22

Veillons sur tout ce qui pourrait entacher l'honneur de Dieu. Nous sommes ses représentants sur terre.

Ride: grec HRUTIS => sillon, pli qui se forme sur la peau par l'effet de l'âge

Le seigneur ne veut pas d'une épouse qui vit dans la passé.

Les rides parlent des blessures que la vie nous a laissées. La vie s'est chargée de creuser des sillons dans notre âme et la clé pour enclencher le processus de guérison est le pardon, même si cela est dur. Il nous faut pardonner car sans le pardon rien ne peut se faire dans nos vies, les sillons ne pourront pas être cicatrisés par l'amour de Dieu.

Ces sillons nous avons bien souvent essayé de les boucher par la dureté, l'amertume, nous avons dressé des forteresses pour ne plus se faire avoir, mais Dieu lui veut que ces sillons, ces rides ne soient pas camouflées mais qu'elles disparaissent et que la beauté jaillisse.

Certains sillons ont été creusés par le rejet, la honte, la rébellion etc...

Une personne qui a été rejetée ne peut pas véritablement aimer les autres, elle est refermée, elle vit constamment dans l'insécurité, elle se dévalorise sans cesse.... Lorsque le processus de guérison est commencé, la personne doit se prendre en main.

Nous ne pouvons pas éviter les blessures, mais nous avons la croix, le trône de grâce vers lequel nous tourner. Tout ce que nous sommes intérieurement, toutes les blessures que nous avons subies et pour lesquelles nous avons pardonné, vont se transformer en magnifique broderie sur notre vêtement. Ou bien, nous pouvons décider de les garder et elles finiront par s'infecter et pourrir notre vie, mais nous pouvons aussi au milieu de nos larmes, notre douleur, venir au trône de grâce avec le désir de pardonner et le Saint Esprit comblera cette blessure. Il la transformera en quelque chose de glorieux.

Nous devons réaliser que nos blessures peuvent être transformées en une source magnifique si nous venons à la croix, au trône de grâce, ou bien en une source amère si nous décidons de ne pas pardonner. Le choix est entre nos mains.

Jésus est venu panser les coeurs brisés, renvoyer libre les foulés, les opprimés.

Nous devons lui permettre de faire de même dans nos vies, ainsi nous aiderons les autres à guérir.

Nous pouvons cacher la blessure sous un pansement, en l'occultant de notre mémoire, mais la douleur nous fait réagir, car la blessure est toujours là dans notre subconscient.

Si nous ne la soignons pas, du pus en jaillira, ce qui pour nous devient un handicap dans notre croissance spirituelle et gouvernera notre vie peu à peu.

Si nous voulons être cette épouse glorieuse, les murs de notre personnalité doivent être reconstruts, nous devons être entièrement guéris.

"Ainsi nous pourrons bâtir ce qui était en ruine depuis longtemps, relever les désolations anciennes, renouveler les villes ruinées, les lieux désolés de génération en génération" Esaïe 6 :4

Car le Seigneur nous a libérés, guéris, consolés, amenés dans la gloire, la paix, le repos total en lui.

"Nous pourrons appeler nos murs salut et nos portes louange, gloire."Esaïe 60 :18

papillon_18301            papillon_18301       papillon_18301