les deux trompettes d'argent

 

 

 

La trompette

Dans Nombres  10 v 1-10, nous voyons que seuls les prêtres soufflaient de la trompette. Ces dernières au nombre de 2 (car Aaron n’avait que 2 fils à ce moment-là) étaient faites d’argent battu.

L’argent parle du rachat

Le fait de souffler de la trompette était pour différentes raisons mais surtout pour se recommander au souvenir de l’Eternel dans les situations qu’Israël traversait.

Il y avait des façons différentes de souffler :

TEKIAH => un long coup unique => couronnement du roi

SHEVARIM => 3 sons court percutant => repentance

TERU’AH => 9 sons saccadés percutants d’alarme => réveiller l’âme

TEKIAH HAGADOL=> Son long percutant => aussi longtemps qu’on avait le souffle

Le son de la trompette était l’assurance de la protection de Dieu et un signe de Sa présence.

Les trompettes sonnent pour différentes raisons :

1.    Rassembler

  •   La communauté à l’entrée de la tente d’assignation par le son de 2 trompettes (Tekiah)
  •  Les princes, chefs des milliers par le son d’une seule trompette (Tekiah)

2.    Pour aller à la guerre

  •  Sonne des 2 trompettes (Teru’ah) afin de se recommander au souvenir de l’Eternel et être assuré de  la victoire

 3.    Pour le départ du camp

  • a)    1ère alarme (Shevarim) => le camp de l’Est => Juda
  • b)    2ème alarme (Shevarim) => le camp du Sud => Ruben
  • c)    3ème alarme (Shevarim) => le camp de l’Ouest => Ephraïm
  • d)    4ème alarme (Shevarim) => le camp du Nord => Dan

 4.    Un son normal simple

  • Pour convoquer l’assemblée
  • Pour l’offrande des sacrifices
  • Pour les jours de réjouissances
  • Pour la nouvelle lune et le 1er jour du mois

Selon Flavius Joseph, historien juif, les trompettes étaient longues d’environ 45cm (une coudée) et avaient le tuyau de la grosseur d’une flûte ordinaire, le bout était semblable  à celui d’une trompette.

Elle était présente dans tous les aspects de la vie du peuple de Dieu.

Psaume 89 : 15

« Heureux le peuple qui connait le son de la trompette, il marche à la clarté de ta face Ô Eternel »

Comme nous l’avons vu, seuls les prêtres soufflaient de la trompette.

Les prêtres étaient l’intermédiaire entre Dieu et les hommes

Le prophète, la sentinelle est l’instrument utilisé par Dieu.

La trompette donnait la marche à suivre au peuple d’Israël

1 Corinthiens 14v8

« Si la trompette rend un son confus qui se préparera à la guerre, au combat ?

Paul nous compare à la trompette qui peut donner un son confus

Son confus car l’Esprit de Dieu n’est pas révélé pour édifier les autres par la prophétie ou l’interprétation des langues.

Nous sommes les trompettes de Dieu pour Son peuple par la prophétie et par l’interprétation des langues pour le monde qui nous entoure.

Lorsque Paul nous dit de prophétiser, il nous demande de souffler de la trompette. Mais cette dernière doit être pure.

Pour souffler dans une trompette, celle-ci doit être nettoyée à l’intérieur comme à l’extérieur afin que rien ne puisse empêcher le son de sortir normalement.

Dieu nous appelle à être sa trompette, sa voix pour réveiller son Eglise, les nations.

Tout comme dans l’ancien testament, nous sommes appelés à sonner pour :

1.    Rassembler

  • Nous devons travailler dans l’unité, dans un même esprit. Si nous sommes à l’écoute du Saint Esprit ce n’est pas trop difficile. Un chasse mille deux dix milles. Nous devons venir ensemble sous notre Seigneur Jésus. Nous devons appeler le monde à venir auprès de Dieu pour l’écouter.

 2.    Temps pour changer de campement

  • Nous devons être prêt à sonner pour changer, pour aller plus loin, ne pas stagner si la présence de Dieu n’est plus là.
  • Nous devons être des Martin Luther, Calvin, Frères Wesley etc… Ils étaient des trompettes annonçant le changement.
  • Nous ne pouvons rester assis et construire des bâtiments sur ce que Dieu a fait  parce que rien ne  se passe dans nos vies. Dieu est toujours en mouvement, soyons attentif et avertissons Son peuple afin qu’il se mette en marche 

3.    Pour faire la guerre

Joël 2V1

Sion, la sainte montagne => c’est l’Eglise

Dieu veut que la trompette sonne dans l’Eglise, afin qu’elle se prépare pour le retour du Seigneur, car il est proche et il va finalement juger les nations.

Il appelle son armée qui marchera dans le pays et réclamera les nations pour Jésus.

Il revient et nous devons être en guerre et non passif. Il veut que nous soyons occupés. Luc 19 V 13

4.   Pour la célébration, les jours de réjouissances

Le seigneur veut que nous sonnions son proche retour. Dans l’église primitive, les apôtres, les disciples étaient les trompettes que le monde n’avait encore jamais entendu. Ils annonçaient Jésus et son retour.

Le son de leur trompette a changé le monde.

Le son des trompettes provient du souffle et ce dernier est le Saint Esprit en nous. Dieu veut que nous lui donnions nos bouches afin qu’il puisse parler à son peuple, aux nations.

Etre une trompette pour Dieu va nous demander, nous couter, comme ce fut le cas pour les apôtres.

Actes 5V 17-23

Pierre et les autres furent jetés en prison.

Ils furent libérés par un ange pour continuer à sonner, proclamer l’évangile.

V40

Pierre et les autres furent battus de verges et ordonner de se taire.

A leur libération, ils n’ont pas cessé d’être des trompettes.

Nous devons comprendre par cela que tout le monde n’aimera pas notre message, mais nous ne devons pas reculer pour autant.

Dieu veut que nous soyons ses trompettes et que nous n’ayons pas peur de l’homme, ses anges sont là.

Dans l’église primitive, ils proclamaient ce qu’ils avaient vu et entendu. C’est ce que nous devons faire.

Tout comme les apôtres, nous pouvons renverser le monde, le change pour Dieu si nous acceptons d’être sa trompette.

 Pour avoir un son clair, nous avons plusieurs choses à faire.

a)    Nous devons nous séparer de ce qui est vil dans notre façon de parler, d’être Jérémie 15 V 19 ; Colossiens 3 V8 ; Ephésiens 5 V 4

Nous n’avons pas à être comme le monde, à parler comme lui car nous ne sommes pas de ce monde. C’est l’Esprit au travers de nous qui le convaincra pas nos paroles, notre façon de parler.

Dieu veut que notre bouche soit sanctifiée, engagée pour lui et c’est pour cela que nous avons le Saint Esprit.

Dieu nous a donné 2 yeux, 2 oreilles, 2 narines mais une seule bouche, afin que nous voyons, entendions, sentions é fois plus que nous ne parlions.

Jacques nous avertit sur notre langue et ses conséquences. C’est le monde de l’iniquité. Ecclésiaste 5V2, nous exhorte à avoir peu de paroles.

Si nous parlons trop, nous diluerons la Parole de Dieu.

b)    Dieu veut que Sa parole soit en nous afin d’être utilisé pleinement par Lui. Nous devons savoir ce qu’il dit dans Sa parole pour la proclamer.

1 Jean 1 V1, les disciples annonçaient ce qu’ils avaient vu, entendu, connu. C’est ce que Dieu veut que nous déclarions. Cela ne sert à rien de partager ce que d’autres ont entendu dire.

Nousn’avons pas à essayer de prêcher notre dénomination, mais Jésus et lui seul

Dieu veut que nous apportions la vérité de la foi toute simple de la Parole de Dieu.

Si vous avez besoin d’un miracle et que le Saint Esprit confirme ce que vous dires, il confirmera seulement la Parole de Dieu. Car Dieu agit selon Sa parole. Aussi devons-nous proclamer ce qu’elle dit.

Matthieu 7V29

« Car il enseignait comme ayant autorité et non comme leurs scribes. »

Autorité => Vous êtes persuadés et ne pouvez chanceler, vous savez que vous savez.

C’est une connaissance du cœur qui donne l’autorité, ce n’est pas une connaissance de la tête.

Les opinions peuvent changer mais pas ce que nous connaissons dans notre cœur.

 c)    Dieu veut que nous parlions avec puissance. Nous devons parler simplement de la Parole. Certains chrétiens ne savent pas qu’ils ont été choisi pour régner et gouverner avec Christ, mais surtout qu’ils doivent d’y préparer.

Nous devons dire au seigneur que nous sommes disponibles. Dieu veut simplement que nous lui obéissions, Il s’occupera du reste.

Esaïe 50 V 4-5

«  Le Seigneur, l’Eternel m’a donné une langue exercée….. »

Cela parle de Jésus, mais également pour nous, c’est ce que Dieu veut nous donner.

-       Au début nous parlons de ce que Jésus à fait.

-       La puissance, la langue exercée vient de notre intimité avec Lui

Bien que Jésus soit le Fils de Dieu, il puisait Sa force, Son autorité de son intimité avec Son père.

Nous pouvons avoir cette même force et autorité en ayant une intimité avec Lui et le père.

-       Nous devons nous offrir à lui

-       Nous devons être et resté rempli du Saint Esprit. Il est le souffle qui sort de nous et fait des sons en fonctions des circonstances.

Les apôtres furent baptisés dans Actes 2 du Saint Esprit  et ils ont été remplis à nouveau dans Actes 4, et ils ont été sans cesse renouvelés dans l’Esprit tout au long de leur vie.

Dieu nous appelle à être Ses trompettes, Sa bouche pure au travers de laquelle Il peut rassembler, avertir, préparer à la guerre, faire bouger Son peuple.

Il ne tient qu’à nous d’être une trompette pour Lui.