l-arche-d-alliance_3674474-L

 

L’arche de l’alliance

 1Samuel 5 :2-4

Entre Moïse et David, l’arche de l’alliance fut emmenée par les philistins, à partir de ce moment, le tabernacle de Moïse fut vide et lorsque l’arche est revenue en Israël, elle fut mise dans le Tabernacle de David puis dans le temple de Salomon.

L’arche semblait être dans des mains plus fortes que Dieu.

L’arche est une image de Jésus qui fut capturé et mené au calvaire, et sembla vaincu.

Dagon => Satan                                                        l’arche => Jésus

Les philistins pensaient lorsqu’ils ont pris l’arche, qu’ils avaient pris ce qui avaient fait tant de miracles en Israël, et que l’arche était sans puissance et entre leurs mains. Ils avaient vaincu ce Dieu d’Israël qui avait détruit les égyptiens.

Ils mirent donc l’arche dans la maison de Dagon, comme une offrande pour leur dieu.

Quand l’arche fut dans la maison de Dagon, celui-ci se prosterna devant elle.

La première fois, la statue tomba face contre terre, en signe d’adoration devant l’arche, la présence de Dieu.

La deuxième fois, la statue se trouva de nouveau face contre terre mais cette fois ci la tête et les mains furent coupées.

Ceci démontra aux philistins que leur dieu ne pouvait rien et n’avait aucune puissance, seul le Dieu d’Israël était tout puissant.

Les mains parlent du travail, cela nous donne une image de Jésus qui détruisit les œuvres (travail) de Satan en enfer lors du calvaire.

La tête fut aussi brisée. Jésus a brisé la tête de Satan. Il ne resta que le tronc de Dagon.

Aussi longtemps que nous restons en Christ, Satan n’est plus le maitre sur nous, nos vies. Jésus nous a donné la victoire.

1 Samuel 6

Dans toutes les villes où les philistins déplacèrent l’arche, il y a eu le jugement de Dieu. Puis au bout de sept mois, ils ont finalement compris et décidé de renvoyer l’arche en Israël, mais ils voulurent toutefois s’assurer que c’était bien elle la cause de leur malheur et décidèrent d’envoyer deux vaches qui venaient d’avoir des petits  et si elles laissaient les petits derrières et marchaient droit vers Israël, ils sauraient que c’était le jugement de Dieu qui étaient sur eux.

C’est ce qui se passa, les vaches laissèrent leurs petits derrière elles et se dirigèrent vers Israël en mugissant. Je pense qu’elles entendaient leurs petits les appeler mais une force divine les faisait avancer loin d’eux,  pour ne plus revenir vers eux. Elles finirent en holocauste.

Les philistins avaient devant les yeux la réponse, et ils voyaient la puissance de Dieu se manifester, pourtant ils ne se tournèrent pas vers Dieu mais repartir vers leurs idoles.

1 Samuel 6 :14-21

A son retour, certains hommes décidèrent d’aller contre la loi, et regardèrent à l’intérieur de l’arche ce qui leur couta la vie. Dieu ne permettra pas que l’homme regarde à Sa gloire par simple curiosité, il avait déjà averti de cela dans Exode 19 :21. Pour s’approcher de l’Eternel, la sanctification était nécessaire.

1 Samuel 7

L’arche resta 20 ans à la même place, puis le peuple d’Israël décida de revenir vers Dieu, pour cela ils devaient faire cinq choses :

5 = Chiffre de la grâce. 

20 = chiffre de la rédemption

  1.       Revenir à Dieu de tout leur cœur
  2.       Oter les dieux étrangers
  3.       Oter les astartés
  4.       Diriger leur cœur vers Dieu
  5.       Servir Dieu seul

 C’est ce qu’ils firent et Samuel pria pour eux pour que Dieu interviennent et ils eurent la victoire sur les philistins et même ce qui avait été dérobés leur fut rendu.

Lorsque Dieu nous semble loin et que l’ennemi semble avoir le pouvoir sur nos vies, analysons les et faisons comme le peuple d’Israël, revenons à Dieu de tout notre cœur ; c’est la première étape. Car nous avons déjà la victoire sur l’ennemi mais nous l’oublions parfois. Tout comme Israël avait oublié que le Dieu de victoire était au milieu d’eux et voulut faire comme les autres nations en adorant les dieux étrangers, les astartés etc… nous faisons comme eux,  nous voulons faire comme le monde, le copier alors que nous devons juste nous tourner vers Dieu et le servir lui Seul. Si nous le servons cela signifie qu’il nous dit ce que nous devons faire et pas l’inverse.

David semblait ignorer la façon de ramener l’arche  ce qu’il fit partait d’un bon sentiment, il voulait ramener l’arche mais les bonnes intentions ne suffisent pas, Dieu avait donné le moyen de ramener, de porter l’arche.

De nos jours il en est de même, de nombreuses personnes veulent la gloire de Dieu, et décident que ce sera comme eux le souhaite, et cela amène la mort spirituelle, car ils tombent dans un rituel religieux.  Pour obtenir La gloire de Dieu au milieu de nous, il n’y a pas de raccourci, nous devons suivre ce que la parole de Dieu nous dit. Ce n’est pas un chemin facile, elle doit être portée sur les épaules, par ceux qui sont sanctifiés.

Si nous faisons un parallèle avec la période de l’âge de l’Eglise, nous réalisons que l’Eglise primitive a vu la gloire de Dieu puis elle fut retenu captive pendant le « moyen âge » Mais depuis nous voyons le retour de l’arche dans l’Eglise, la gloire de Dieu qui se manifeste au travers de ceux qui sont à son écoute, et qui se sanctifie.

2 Samuel 6 :13

Lorsque le moment arriva de ramener l’arche, David fit comme les philistins alors que Dieu avait donné des ordres spécifiques concernant la façon de porter l’arche.

Uzza mourut, Dieu avait averti son peuple, Nombre 4 :15-20 de ne pas toucher l’arche, de ne pas toucher Sa gloire.

Les philistins eut purent toucher l’arche pour la mettre sur le char etc… Ils étaient dans l’ignorance de la loi. Ils ne connaissaient pas le Dieu d’Israël. Mais Uzza était un enfant d’Israël et il aurait dû connaitre la loi. Il voulut mettre sa main, garder la gloire de Dieu stable etc…

Lorsque nous lisons cela nous sommes tout comme David en colère de ce que Dieu a tué Uzza, il partait d’un bon sentiment, il ne voulait pas que l’arche tombe.

Comme je l’ai dit plus haut les bons sentiments, les bonnes intentions ne suffisent pas, nous n’avons pas à essayer de redresser l’arche, la gloire de Dieu pensant que ce qui se passe est à côté de la plaque. Nous ne sommes que ces serviteurs et il est assez grand pour empêcher Sa gloire d’être détruite.

Le char => fait par les hommes

Les épaules=> faites par Dieu.

Les épaules parlent de la responsabilité, Esaïe 9-6 nous dit que la domination reposera sur ses épaules. Nous sommes les épaules de Dieu sur lesquelles Sa gloire peut être portée.

Dieu va rejeter nos chars (façon humaine d’amener Sa gloire) et amener lui-même Sa gloire avec ceux qui se sont sanctifiés et l’ont laissé les façonner.

« Quand ceux qui portaient l’arche du Seigneur avaient avancé de six pas, on immolait un taureau et une bête grasse. »

Six => limite de ce que l’homme peut faire, le chiffre de la faiblesse humaine.

Parfois nous arrivons au bout de nous-mêmes, nous ne savons plus quoi faire pour que la gloire de Dieu se manifeste en nous et au travers de nous, nous avons fait nos six pas et réalisons que sans Dieu nous ne pouvons rien, nous nous tenons alors devant Dieu et Lui offrons de nouveau nos vies, nous avons besoin de son aide. Alors que nous nous offrons en sacrifice vivant Dieu nous utilisera et amènera Sa gloire.

David rechercha le moyen de ramener l’arche à Jérusalem selon Dieu, c’est ce que nous devons faire pour que la gloire se manifeste, rechercher Dieu pour avoir Son plan.

La gloire va venir sur terre uniquement par Dieu, rien d’autre ne l’amènera.

L’Eglise a fait ses 6 pas et il est temps que Dieu amène Sa gloire sur terre.

Finalement David le fit de la bonne façon, en accord avec Dieu.

Il nous est dit que David dansa pendant des heures, tout au long du chemin. Il était vêtu d’un éphod de lin comme les prêtres. Il n’avait pas ses vêtements royaux, mais ceux des prêtres, il s’était dépouillé de toute sa dignité et dansait poussait des cris de joie au milieu du peuple. Il n’y avait pas de distinction entre lui et le peuple.

Malheureusement de nos jours, beaucoup courent après des « grands ministères » des personnes reconnues par le monde religieux. Que Dieu nous garde de le faire et de devenir un « grand ministère » car nous ne devons pas oublier que tout vient de Lui et que nous ne sommes que des êtres qu’Il veut utiliser pour Sa gloire et non la nôtre.

David avait compris cela, il dansa, il était joyeux car l’arche revenait à Jérusalem.

Dieu aime quand son peuple se réjouit, pousse des cris de joie et danse devant Lui. Dieu n’est pas un Dieu austère ou lorsque nous nous réunissons un silence doit régner. Il est tout le contraire et nous pouvons le voir au travers de la Parole. Certains comme Mikhal ne comprendront pas, mais peu importe ce qui compte est de plaire à Dieu et non aux hommes.

Au lieu de mépriser son mari, Mikhal aurait dû sortir et danser à la tête des femmes à la rencontre des hommes pour les accueillir comme c’était la coutume à l’époque lorsqu’ils revenaient victorieux. Elle décida d’avoir une autre attitude, elle voyait cela non pas de l’intérieur mais avec un regard extérieur. Elle ne prit pas part à la célébration, elle aurait pu être proche de la gloire de Dieu, à côté de son mari, mais elle choisit de rester dans sa sécurité, son palais et donc d’avoir un regard extérieur sur les évènements.

Au contraire de David, elle était orgueilleuse.

David allait pour bénir sa maison, il était rempli de la présence de Dieu mais il ne reçut que des reproches de sa femme.

Cette dernière en agissant ainsi n’a pas eu la bénédiction de Dieu, elle est devenu stérile ce qui était un châtiment très grand  pour une femme.

Elle ne pourrait donner de descendant.

La descendance de David lui sera donnée au travers d’autres femmes, chose qui était humiliante à l’époque pour une femme et encore plus pour une princesse.

Même si nous ne comprenons pas ce qui se passe, gardons-nous de juger les autres, de peur de devenir nous aussi stérile car nous ne pourrons produire de fruit pour Dieu. Nous serons alors stérile également. Faisons attention à nos attitudes. Si nous ne comprenons pas ce qui se passe faisons confiance à Dieu qui lui connait toutes choses et gardons-nous de mépriser les autres.

L’arche est arrivé dans le tabernacle de David et là tout le monde pouvait voir la gloire de Dieu, une nouvelle liberté, un nouveau moyen de s’approcher de Dieu accessible à tous avait vu le jour, au travers de la louange et l’adoration.

Devenons des adorateurs, chantons, dansons devant Dieu recherchons son intimité plus que tout, même si notre entourage ne nous comprend pas. Soyons des participants à la gloire de Dieu et non de simple spectateur, ainsi nous ne  serons pas enclins à mépriser ce que nous ne connaissons pas.