image

 

 

 NOS PENSEES

 

2 Corinthiens 10 : 3-5

« Si nous marchons dans la chair (le monde), nous ne combattons pas selon la chair (le monde), car les armes de notre guerre ne sont pas charnelles, mais puissantes par Dieu pour la destruction des forteresses, détruisant les raisonnements (vaines imaginations) et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu et amenant toute pensée captive à l’obéissance du Christ »

Avec ces armes, nous abattons les raisonnements, vaines imaginations, forteresses, ce qui s’élève contre la connaissance (connaissance au travers de l’expérience, pas une intellectuelle) et rendons toutes pensées captives à l’obéissance du Christ.

Ce passage nous rappelle également celui de Paul aux romains :

Romains 12 : 2

« Ne vous conformez pas à ce siècle, mais soyez transformés par le renouvellement de votre entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite. »

Jésus dans l’évangile de Jean, nous rappelle également que nous sommes dans le monde mais pas du monde.

Nous ne devons pas vivre selon les critères du monde, mais selon les critères de Dieu. Pour les connaitre, nous devons lire notre Bible et être à l’écoute de Dieu.

Nos pensées sont le début du combat dans notre vie. C’est pour cela que Dieu parle plus dans la Parole des pensées qu’Il ne parle des choix, des émotions.

Certains pensent que Satan peut lire dans nos pensées, ceci est faux, mais par nos actions, réactions, nos paroles, car parfois nous proclamons ce que nous pensons, il peut agir selon nos pensées car nous lui avons ouvert la porte.

Nous sommes alors dans la crainte, la peur, l’angoisse, la confusion, le découragement, la dépression. Tout cela s’installe dans nos vies c’est pour cela que nous devons les rendre captive à l’obéissance du Christ.

C’est une discipline constante, des efforts de chaque instant, mais nous n’avons pas le choix si nous voulons connaitre la volonté de Dieu et marcher dans ses voies.

Nos pensées sont la première étape dans nos vies. Elles suscitent des émotions qui influencent nos choix, nos désirs qui en retour produisent nos actions, réactions.

Nous avons donc :

Pensée => émotions=> choix, désir => actions

Pour cette raison, nous devons stopper toutes pensées négatives et les donner à Dieu, afin de pouvoir discerner Sa volonté, bonne, agréable et parfaite pour notre vie.

Nos pensées surgissent de tas de raison, mais ce qui compte c’est ce que nous allons en faire. Ne les laissons pas s’établir dans notre tête et devenir des forteresses, de vaines imaginations.

Les pensées sont comme des oiseaux de proie qui tournoient autour de notre tête pour se poser et si nous les laissons ils feront leur nid et qui dit nid dit des petits. Ensuite nous sommes assaillis par des pensées négatives, destructrices.

C’est à nous de les chasser et de ne pas les laisser faire leur nid, en ressassant sans cesse ces pensées qui deviennent de vaines imaginations, raisonnements et forteresses.

Si nous choisissons de les garder, en les ressassant sans cesse dans notre tête, elles éteindront l’Esprit en nous, car le négatif aura pris le dessus et notre foi disparaitra, pour faire place au doute, à la crainte, la peur etc….

Chaque fois qu’une pensée, un raisonnement, une vaine imagination s’élève en nous et que c’est contraire à la Parole de Dieu, annulons le tout de suite, ne le proclamons pas, n’en parlons.

Saisir chaque pensée et les amener à la lumière de la Parole, les laissant entre les mains de Dieu, demandant au Saint Esprit d’agir, nous donne de les rendre captive à l’obéissance de Christ.

Personne ne peut le faire pour nous. Nous sommes les seuls à savoir ce qui est dans nos pensées, avec Dieu. Elevons la bannière de Christ dans nos pensées, afin d’être transformé à son image.

Parfois nous le faisons mais les pensées reviennent sans cesse, nous ne ressentons rien de changé, c’est comme-ci nous nous battions contre des moulins à vent. Nous sommes enclins à céder à ces pensées pensant qu’elles viennent de Dieu, mais si elles sont contraires à la Parole elles ne sont pas de Dieu, mais peuvent être le résultat d’une forteresse que nous avons monté depuis des années, car nous avons cru notre entourage ou bien pour nous protéger du monde extérieur.

Alors que nous persévérons à les amener à Dieu, à les refuser, et à les remplacer par une Parole venant de Dieu, pierre après pierre cette forteresse s’écroulera. Il a fallu du temps pour qu’elle soit édifiée en nous, il en faut parfois aussi pour qu’elle disparaisse.

Ne nous décourageons pas, ne laissons pas l’ennemi nous faire croire que c’est du n’importe quoi, que cela ne fonctionne pas, car c’est faux, c’est un mensonge. Ne nous appuyons pas sur ce que nous ressentons mais sur la Parole. Si Dieu l’a dit, il n’est pas menteur et cela s’accomplira, nos forteresses seront détruites, et nous serons transformés à son image.

Nous sommes en guerre, malheureusement un grand nombre de chrétien l’a oublié. N’oublions pas que la victoire est déjà acquise à la croix, nous devons l’appliquer dans nos vies et alors que nous utilisons les armes de Dieu, et revêtons l’armure qui est Jésus (Ephésiens 6 :13-17). Ne lâchons pas,  nos pensées seront en alignement avec Dieu, nos forteresses, faux raisonnements disparaitront

Les armes de Dieu sont :

  • La Parole de Dieu
  • Le nom de Jésus
  • Le sang de Jésus

La Parole de Dieu : c’est l’épée que nous devons utiliser.

Lorsqu’une pensée vient, comme je l’ai dit plus haut nous devons la mettre à la lumière de la Parole, est ce que cette pensée est négative, ou elle m’édifie, m’apporte la paix ou me tourmente

Parfois, nous discutons avec quelqu’un et nous commençons à raisonner, suite à cela une pensée et une réaction négative naissent surtout si nous avons vécu des situations similaires  et avons construit une forteresse. Nous pensons avoir raison et laissons l’oiseau de proie tournoyer, se poser et faire son nid ajoutant ainsi une autre pierre à notre forteresse, et nous sombrons dans le négatif, la déprime, voir la dépression.

Il se peut qu’aux yeux du monde nos pensées soient justifiables, mais le sont-elles aux yeux de Dieu, à la lumière de sa Parole. Prenons l’épée de l’Esprit et coupons tout de suite ces pensées qui veulent venir s’installer, et rappelons-nous que notre critère est la Parole de Dieu pas le monde, d’où l’importance de la connaitre

Chaque jour, nous devons amener nos pensées à la lumière de la Parole de Dieu et non à la lumière de la philosophie, des têtes bien pensantes, des systèmes du monde même parfois religieux.

Le nom de Jésus

Ce n’est pas une formule magique que l’on prononce et tout disparait. Utiliser le nom de Jésus c’est plus que juste dire « au nom de Jésus », cela signifie que l’on s’identifie à son sacrifice, nous présentant devant Dieu non par nos mérites, mais parce que nous savons ce qui a été accompli à la croix et Dieu voit Son Fils en nous.

C’est avoir l’autorité de Dieu derrière ce nom et nous l’avons alors que nous passons du temps en sa présence, que nous le laissons grandir en nous et acceptons de disparaitre.

Ne l’utilisons pas comme les fils de Scéva Actes 19 : 13-17 ; Ils sont sortis du combat blessés et dans la nudité.

L’autorité derrière le nom de Jésus viendra de notre intimité avec Dieu.

Le sang de Jésus

C’est la base, le fondement de notre autorité, l’assurance de la victoire. Il a été versé à la croix pour nous justifier, sanctifier, purifier.

Dieu nous exhorte au travers de Paul

Philippiens 4 :8

«  Au reste frères, toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont honorables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont pures, toutes les choses qui sont aimables, toutes les choses qui sont de bonne renommée, s’il y a quelque vertu et quelque louange, que ces choses occupent vos pensées…. »

En nous focalisant sur ces choses, nous serons en accord avec Sa Parole, entendrons sa voix et serons transformés dans notre entendement jour après jour

C’est un combat constant, un choix de chaque instant, parfois nous réussirons, parfois non mais persévérons car même si nous perdons des batailles, nous savons qu’au bout nous avons la victoire. L’ennemi aimerait nous faire croire le contraire mais ne l’écoutons pas.

Tout ce qui nous attire, entraine vers le secret, le sombre, la déprime, le négatif ne vient pas de Dieu. Refusons ces pensées, et remplaçons-les par la Parole.