LES 7 FETES DE L’ETERNEL :

 

 

Le Sabbat : Alliance de Dieu, rencontre du ciel et de la terre.

3 Fêtes se passent au printemps (1er mois de Nissan) 

  • Ø Pâque => Pessah => Image de la rédemption de l’homme

  La fête des pains sans levain => Masoth=> vérité sans compromis, altération   Justification

  • Ø La fête des prémices => Hag Ha  Bikourim=> la résurrection

 Cette fête est au milieu et fait partie de celle du printemps (le 6 du mois de Sivan) 

  • Ø La fête des semaines => la pentecôte => chavouot => image du salut de l’âme nous nous sanctifions par la vérité => Sanctification

3 Fêtes se passent à l’automne (7er mois de Tishri) 

  • Ø La fête des trompettes=> Yom Teruah =>Jour du son qui réveille =>Image de la restauration spirituelle de l’Eglise
  • Ø Le jour des expiations => Yom kippour => jour ou le péché est couvert =>le grand pardon, nous devons nous examiner
  • Ø La fête des tentes (tabernacles)=> soukkot => image de la rédemption du corps, la perfection spirituelle (enlèvement)=> Glorification

Les fêtes de printemps se sont accomplies, le jour même où elles ont été observées, célébrées.

« Jésus est mort à la pâque, il fut enterré à la fête des pains sans levain, il ressuscita à la fête des prémices. Il envoya le Saint esprit à la fête de chavouot (la pentecôte).

 3 de ces fêtes sont déjà accomplies, une est en train de s’accomplir et les 2 dernières vont venir rapidement.

Le sabbat est accompli et continuera de s’accomplir tous les jours dans nos vies.

Jésus revient à la fête des trompettes, (Yom Téruah) les juifs et non juifs sur terre qui n’ont pas cru en lui le verront et se lamenteront, suppliant Dieu de leur pardonner (Yom kippour) commence alors le millénium (fête des tabernacles) et à la fin des 1000 ans, il y a un nouveau ciel, une nouvelle terre et c’est le repos éternel (sabbat).

Deutéronome 16 :16      

Pour 3 fêtes les hommes devaient se présenter devant Dieu mais pas les mains vides ; Ils devaient donner ce qu’ils pouvaient selon les bénédictions de Dieu dans leur vie. 

Dieu ne leur demandait pas plus qu’ils n’avaient reçu :

  •  La pâque = La fête des pains sans levain => Masoth=> vérité sans compromis, altération Justification
  •  La fête des semaines => la pentecôte => chavouot => image du salut de l’âme nous nous sanctifions par la vérité => Sanctification
  • La fête des tentes (tabernacles)=> soukkot => image de la rédemption du corps, la perfection spirituelle (enlèvement)=> Glorification

Nous devons nous réjouir de ces fêtes. Elles ne concernent pas qu’Israël. Jésus lui-même les célébrait et 30 ans après Sa mort, les premiers chrétiens les célébraient.

Paul l’apôtre des non juifs. (Pierre étant celui des juifs) les célébrait.

 Actes 20 :16

Paul ne pouvait pas enseigner de ne pas observer les fêtes de l’Eternel alors que nous voyons ici qu’il se dépêchait pour être à chavouot à Jérusalem.

Que nous les célébrions ou pas ne change rien à notre salut, mais c’est une loi perpétuelle. Lévitique 23 :14,31, 41.

Pourquoi le corps de Christ ne célèbre plus les fêtes de l’Eternel ?

De nombreux chrétiens pensent qu’ils sont Israël et qu’ils ont pris la place du peuple choisit de Dieu. C’est la théologie du remplacement, de la substitution et ceci est complètement faux.

 La séparation entre Israël et les chrétiens commença très tôt.

Au 2ème siècle, il n’y avait pas de bible aussi l’on croyait ce qu’un leader disait. L’un deux déclara ; Les juifs ont commis un crime abominable en conspirant contre le Seigneur de l’humanité et la cité où il fut crucifié a été détruite.

Constantin (272-337) empereur romain voulant rassembler en un seul les trois groupes d’adorateurs, décida en 313 que le christianisme serait la 1ère religion de l’empire romain, ainsi toute personne née dans cet empire serait chrétienne par sa naissance, annulant ainsi le besoin de la repentance, et du salut.

En 321, Le sabbat fut changé, il est devenu le dimanche, le même jour que celui de la célébration du roi soleil, rassemblant ainsi les différents adorateurs et les chrétiens en leur disant qu’ils célébraient la résurrection de Christ, il réunifiait ainsi l’empire. 

Les autres fêtes furent également changées ; Noël le 25 décembre, les pâques au lieu de la pâque etc…. Ainsi sous Constantin les fêtes païennes prirent la place des fêtes de l’Eternel et le sabbat est devenu le dimanche.     

En 325, Il demande à ce que les gens acceptent le christianisme. Il ne les oblige pas mais fait tout pour qu’il le devienne.

Lors du concile de Nicée dans lequel aucun juif ne fut invité, il déclare : « Nous n’avons plus rien à faire avec les juifs, le Seigneur nous a montré un autre chemin et adoptons à l’unanimité cette décision de nous séparer de cette compagnie détestable qu’est les juifs.   C’est notre devoir de n’avoir rien en commun avec les meurtriers de notre Seigneur. »

 Ils ne voulaient plus rien à faire avec ceux qui avaient crucifié Jésus. Sans comprendre que cela était pour leur salut, et que c’est chacun de nos péchés qui l’ont crucifié. L’antisémitisme a fait son apparition dans l’Eglise.

Le concile prit le droit d’ainesse d’Israël et le donna à l’église constitué alors de païens.  La théologie du remplacement vit le jour à cet instant et s’intensifia.

En 380 Théodosius son successeur à rendu le christianisme religion d’état, rendant l’adhésion à l’église obligatoire, en 392 il supprima par force les autres religions.

De plus nous disons les fêtes d’Israël donc elles n’ont rien à faire avec nous, alors que le terme c’est les fêtes de l’Eternel.

L’ennemi a réussi à construire son mur de division, l’antisémitisme est entré dans l’Eglise.  Satan ne veut pas que le corps de Christ et les juifs ne fassent qu’un. C’était la prière de Jésus, que nous soyons un : juif et chrétien.  Satan ne veut pas que nous célébrions les fêtes de l’Eternel car alors les juifs seront provoqués à jalousie. Il sait ce qui se passera alors les juifs commenceront à invoquer le messie et tous diront d’une même voix « Baruch Haba B'shem Adonai » « béni est celui qui vient au nom du Seigneur » et alors le Messie viendra et Satan sait qu’au retour de Christ, son règne est terminé, il sera lié pour mille ans puis jeté dans l’étang de feu.

Il est important que nous célébrions ces fêtes, non pas comme Israël par loi mais parce que nous y voyons Jésus, au lieu de célébrer les fêtes données par l’homme qui sont enracinées dans le paganisme, même si nous ne les célébrons pas ainsi.

Lorsque nous célébrons les fêtes de l’Eternel, nous bénissons Jésus, nous n’adoptons pas une culture juive, pentecôtiste, catholique…. Mais celle de Dieu qui est révélée dans Sa Parole.

Dans les fêtes nous voyons les 3 étapes du salut :

Justification                        Sanctification                        Glorification

Salut de l’esprit                     Salut de l’âme                        Salut du corps

  Pénalité du péché             Puissance du péché              Présence du péché

 Nous sommes justifiés devant Dieu, nous sommes justes, nous nous tenons dans les cieux, assis dans les lieux célestes : c’est la justification

 

 

Malheureusement beaucoup s’arrête là, mais nous devons continuer, nous devons expérimenter chavouot dans nos vies.

Sous la puissance du St Esprit nous serons délivrés de la puissance du péché, nous serons capables de lutter contre l’ennemi, de lutter contre la tentation car celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde. Chavouot est indispensable, crucial pour notre marche spirituelle.

C’est un cheminement, cela ne se fait du jour au lendemain c’est un choix constant.

Nous avons des saisons sans aucune fête en été et en hiver. Cela nous montre que cela prend du temps.

Mais alors que nous continuons d’avancer, nous passons par Yom Teruah, Yom Kippour, et Sukkot que ce soit à notre mort où à son retour, nous serons dans Sa gloire alors nous serons libérés de la présence du péché.