L’importance de nos paroles

 

Nombres 13 :32

Des douze espions qui ont été en Canaan, Dix sont revenus avec un mauvais rapport un mauvais témoignage.

Dieu avait dit qu’ils entreraient dans le pays promis, mais dix des espions se sont basés sur ce qu’ils ont vu et non pas sur ce que Dieu avait dit. Que fit Dieu ? Il rendit un verdict contre la nation car dix ont donné un mauvais témoignage. Parce que ces dix espions (reconnu comme un gouvernement dans les cieux ont donné un mauvais témoignage. Dieu dit « Sur la base de leur témoignage, je n’ai pas d’alternative que de rendre un jugement : Vous allez errer quarante ans dans le désert. » C’est choquant mais vrai, dix personnes ont déterminé la destinée d’une nation pendant quarante ans.

Ce qu’ils ont vu, les circonstances, les faits avaient plus d’importance à leurs yeux que l’alliance qu’ils avaient avec Dieu. Aussi ils sont restés dans le désert, ont fait le tour de la montagne. Une année par jour d’exploration du pays promis.  Nombres 14 : 34

Nos paroles déterminent notre destinée. Nos paroles sont importantes et doivent s’accorder avec Dieu. Les anges et les esprits mauvais agissent sur nos paroles.

N’oublions pas que nous avons la puissance sur la terre, elle nous appartient.

Psaume 115 :16

« Les cieux sont les cieux de l’Eternel, mais il a donné la terre aux fils de l’homme »

La seule autorité que le diable a, est celle que nous lui donnons car il a été vaincu, mais nos paroles lui donnent l’autorité, la puissance d’agir sur nos vies.

Luc 10 : 19

« Voici je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire. »

Si l’ennemi est vaincu, la seule chose qui se tient entre Dieu et nous, c’est nous par nos paroles.

Nous devons être en accord avec ce que Dieu dit. Si je suis en désaccord, je déclare l’opposé de ce que Dieu dit, les esprits mauvais, l’accusateur entendent et disent : « Celle, celui à qui tu as donné la puissance dit ceci ou cela. Donc il elle aura ce qu’il (elle) dit. »

Ce que nous traversons, les moments difficiles, les crises que nous rencontrons dans notre vie n’ont pas le dernier mot. Nos paroles déterminent ce qui nous arrivent et le dernier mot est dans notre bouche.

Nous devons décider si nous sommes en accord avec notre alliance avec Dieu ou avec les circonstances. Plus je serai en accord avec la Parole de Dieu, plus je marcherai dans la victoire.

Cessons d’écouter les mensonges de l’ennemi. Vous pensez mais c’est des faits, c’est donc la vérité. Non ce ne sont que des faits.

Faits : quelque chose qui " est " réellement, ou qui arrive, qui aurait pu être autre qu'il n'est
quelque chose qui est objectif, qui existe indépendamment de nous, ce sur quoi tout le monde s'accorde. C'est ce qui est l'objet d'un constat.

Seule la parole est Vérité.

Comment faire lorsque les faits sont là, se manifestant au travers de nos 5 sens, pour ne pas les laisser prendre le dessus et semer le doute en nous ?

Rappelons-nous, nous sommes un esprit, qui a une âme et qui vit dans un corps.

A la nouvelle naissance, notre esprit est devenu un avec l’Esprit de Dieu. (Le témoignage de l’Esprit de Dieu, la voix de Dieu est en nous).

L’âme : Nos pensées, raisonnements, intellect, nos émotions, notre volonté est encore sous le contrôle de notre corps.

Corps a 5 professeurs qui sont les 5 sens et qui enseignent à notre âme.

A la nouvelle naissance, l’âme décide si elle écoute l’Esprit ou les 5 professeurs : le toucher, la vue, l’odorat, l’ouïe, le gout.

Nous avons besoin de notre corps, nous devons en prendre soin, mais ce dernier veut fonctionner par les 5 sens, pas par la foi. Il aime les faits pas ce qui est irrationnel, raisonnable.

Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes. 1 Corinthiens 12 : 27

Les 5 sens ne peuvent être en charge de notre vie. Ils parlent à notre âme et lui montre les faits comme la vérité, mais notre esprit nous dit non La Parole est la vérité et Dieu a dit….

Les circonstances qui renient notre alliance commencent à prendre place et nos 5 sens y répondent. Notre âme doit être transformée par le renouvellement de nos pensées, notre intellect. Les vaines imaginations, les raisonnements doivent être abattu. Romains 12 : 2,   2 Corinthiens 10 :4-5.

Notre corps présente les faits à notre âme (malade, pauvre, pas spirituel, rate tout ce que je fais) Mon âme décide de ne pas écouter l’Esprit en moi qui me dit que Christ est venu afin que j’aie la vie en abondance… Que par ces meurtrissures je suis guéri…Elle décide d’écouter le corps car elle n’est pas renouvelée.

 Proverbes 23 :7

« Car il est comme les pensées de son âme. »

Si je suis d’accord avec ces faits, je les attire à moi, je commence à raisonner sur un moyen de m’en sortir par moi-même.

Nous demandons à Dieu de faire ce qu’il a déjà fait, donc on ne croit pas Dieu lorsqu’il dit que tout est accompli et l’esprit de doute se manifeste.

Nous devons cesser de nous appuyer sur nos 5 sens et laisser Dieu être Dieu.

Faisons taire notre vieille nature adamique et rappelons-lui notre alliance. Soyons en accord avec Lui, regardons à ses promesses et non aux faits, aux circonstances ; Car Dieu nous a donné de nombreuses paroles qui nous confirme qu’il prendra soin de nous et que nous avons la vie en abondance.

Décidons de proclamer Sa parole au lieu de proclamer ce qui ne va pas.

Cela ne veut pas dire que je fais l’autruche en disant non cela n’est pas vrai, je n’ai pas de douleurs, je ne suis pas sans argent etc... Car alors nous développerons la pensée positive. Nous savons que ceci ou cela est vrai mais nous le remettons à sa place en tant que faits, circonstances, et nous nous concentrons sur ce que Dieu dit en rapport à ces faits. Nous ne les laissons pas régner sur nos vies.

Nous sommes esprit, des êtres spirituels, aussi ne laissons pas notre humanité régner dans notre vie.

Lorsque les circonstances, les faits sont plus importants pour nous que notre alliance avec Dieu, alors nous irons de nouveau faire le tour de la montagne comme le peuple d’Israël dans le désert.

Nos paroles empêchent Dieu d’agir dans nos vies et laisse la porte ouverte pour Satan et ses esprits.

Satan se présente devant Dieu et lui dit : Ton enfant dit ceci cela donc j’ai le droit d’agir en accord à ses paroles. Et nous avons ouvert une porte, nous récoltons ce que nous semons par nos paroles qui sont soit des graines de foi, soit des graines de doute. Et une graine est faite pour reproduire.

Nous devons ôter le droit légal que nous avons donné à Satan par nos paroles en demandant pardon à Dieu pour nos paroles qui sont le fruit du doute en nous (de l’abondance du cœur la bouche parle) Luc 6 : 45 nous les mettons sous le sang de Jésus afin que l’ennemi ne puisse plus les utiliser contre nous.

Si ce sont les paroles prononcées par quelqu’un d’autre à notre égard, nous les refusons et demandons pardon à Dieu car peut être il y a un peu de vérité dans ce que la personne a dit. Nous pardonnons à la personne, et nous les plaçons sous le sang et demandons à Dieu que ce soit ce qui est écrit dans le livre qui détermine notre destinée et non pas les paroles prononcées.

Si mon âme renouvelée par la Parole, décide d’être en accord avec l’esprit, ils se lèvent ensemble lorsque les faits viennent pour les faire taire et proclamer la volonté de Dieu, en libérant la Parole de Dieu.

Ainsi notre foi est libérée et les anges agissent dans notre vie.