main%20divine-homme2

La justification

Définition

Du dictionnaire: Acte par lequel Dieu fait passer une âme de l'état de péché à l'état de grâce. Etat dans lequel l'acte divin place l'âme pécheresse devenue amie de Dieu.

Du grec DIKAIOO => Justifier, déclarer juste

             DIKAIOSUNE => Justice

             DIKALOS => Juste

Juste: Un homme qui suit les lois de Dieu, Une personne qui agit selon l'équité

Justifier:Faire ressortir le fait qu'une personne est juste ou si elle ne l'est pas, la rendre juste en portant sur soi sa condamnation, le jugement et châtiment.

  • La justification est un acte d'attribution divine et non la reconnaissance de la justice personnelle de l'homme.
  • La justification est l'acte juridique de Dieu qui en toute justice déclare juste celui qui croit en Jésus-Christ.
  • La justification nous rend net devant Dieu et efface tous nos péchés.  Romains 3:24-30, 5:1-11; Actes 13:38-39; 1 Corinthiens 6:9-11.
  • La justification de l'homme par Dieu, veut dire que lorsque Dieu lave et sanctifie un pécheur, il le déclare non coupable 1 Corinthiens 6:9-11. Actes 13:38,39. Si l'homme est toujours pécheur, il n'est pas sanctifié, il n'est pas justifié.

La justice de Dieu

C'est tout ce que Dieu demande et approuve. Dieu nous a donné la loi pour nous montrer que nous ne pouvons accomplir Sa justice.

  • La justice de Dieu est la manifestation de Sa sainteté vis à vis de la créature. Elle établit et garantit les lois inévitables et inviolables du monde. Ces lois maintiennent et défendent l'ordre créé par Dieu.
  • La justice de Dieu est immanente, inflexible et inéluctable
  • La justice de Dieu ne peut que condamner le péché et englober le pécheur dans le jugement de condamnation. Elle est la sanction de notre état de déchéance et de perdition.
  • La justice de Dieu est inséparable de Sa miséricorde.
  • Pour l'homme, elle est la preuve irrécusable de  sa condamnation
  • Pour le croyant, elle est l'assurance de la fidélité de l'amour rédempteur, le fondement de sa certitude de salut et de vie éternelle.

La part de l'homme

Adam fut le premier a péché et seul le sacrifice d'un animal put couvrir sa nudité. Par lui, le péché est entré dans le monde et aucun ne peut être juste devant Dieu  car tous ont péché. Romains 3:23; 5:12

Nous voyons donc que l'homme ne peut être juste devant Dieu. Il est dans une impasse s'il ne regarde qu'à lui.

Il doit simplement accepté Christ qui est devenu justice pour lui. Justifié, il doit rechercher et pratiquer la justice. Il ne pourra plus vivre comme il vivait avant d'avoir été pardonné.

La part de Dieu

Un seul fut juste et a manifesté la Justice de Dieu et c'est le second Adam Romains 5:15-19 Il a répondu à notre place à toutes les exigences de la loi. Par substitution il "a été fait pour nous..... justice" Romains 3:26; 1 Corinthiens 1:3; 2 Corinthiens 5:21; Philippiens 3:9; Jacques 2:23

Le croyant est justifié, considéré comme juste à cause de Christ qui n'a point connu le péché et qui a porté les nôtres sur la croix ayant été fait "péché pour nous afin que nous devenions en lui Justice de Dieu"2 Corinthiens 5:21

La justification se traduit immédiatement dans le pardon, le fait que les péchés de l'homme ne lui sont plus imputés, que la culpabilité est effacée, que l'homme est considéré comme juste.

Le mur dressé par le péché ne le sépare plus de Dieu.

Par cet acte surnaturel de Dieu, l'accès à une vie nouvelle est ouvert, la communion est rétablie entre Dieu et l'homme.

Comment est on justifié?

  1. Par la repentance
  2. Par la foi
  3. Par le sang de Christ
  4. Par la grâce

Jésus a payé un grand prix afin que nous puissions connaître la justice

1. Par la repentance

Esaïe 6 :5

Esaïe réalisa qu'il ne pouvait pas se tenir devant Dieu

"Malheur à moi! Je suis perdu..."

L'étape suivante fut qu'il confessa son impureté. Dieu envoya un ange pour le purifier, ainsi il put se tenir justifié devant Dieu. Son iniquité fut retirée et son péché purgé.

V7

Esaïe ne fit rien d'autre que de recevoir le pardon. Il accepta Sa justice par la foi

Luc 18:9-14, 1 Jean 1:9

Le publicain reconnaît ses péchés, il sait qu'il ne peut se tenir devant Dieu, qu'il n'est pas juste, que ses péchés l'empêchent de se sentir livre devant Dieu. Pour cela il fait appel à la miséricorde de Dieu, contrairement au pharisien qui lui se justifie par ses oeuvres

1 Jean 1:9 Nous donne la promesse du pardon, et l'assurance que nous sommes justes devant Dieu car Jésus nous purifie par son sang.

Ainsi nous pouvons nous tenir justifier devant Dieu.

Le pardon est l'assise fondamentale que pose la justification pour cette vie nouvelle, cette communion avec Dieu.

La justification est la certitude, la preuve du pardon. Elle est immédiate, elle ne renferme ni degrés, ni développement, elle coïncide avec le pardon.

2. Par la foi

Romains 3:28-30; 4:5; 5:1; Galates 2:16; 3: 8-24

Notre foi nous est imputée à justice, elle accepte sur notre compte la justice de Christ qui en échange prit sur lui nos péchés.

Jésus a pris la place de l'homme. Il était bien plus qu'une offrande. Il fut rendu pécheur pour nos péchés, injuste pour notre justice Hébreux 10:12

Il nous a délivrés de la domination de Satan et de son oeuvre. Il nous a transportés dans le royaume de Dieu et rachetés par son sang. Colossiens 1:13-14

Tout ce que nous avons à faire est de reconnaître notre péché, notre condamnation Ephésiens 2:1 et d'accepter Christ qui a payé pour nous, accomplissant la loi à notre place en s'y conformant Mathieu 5:17-18; Galates 3:13;4:4-5; 1 Pierre 2:21-23

Ainsi notre âme est purifiée par le sang de Jésus et rien ne peut y être ajouté Hébreux 13:12

Malheureusement beaucoup de chrétiens travaillent eux mêmes à leur propre justification. Ils essaient d'être dans le naturel ce que Dieu dit qu'ils sont dans le spirituel.

Aucune oeuvre, aucun sacrifice ne peut nous rendre saints, seul le sang de Jésus Hébreux 10:10; Galates 2:16. La seule chose à faire est de croire. Romains 10:4

3. Par son sang

Romains 5:9; Romains 3:25

Le pardon face au manquement de la loi, ne pouvait se faire comme nous le savons qu'au travers du sacrifice. Jésus fut cela pour nous, il fut l'agneau immolé qui nous réconcilie avec Dieu, nous justifie.

Notre justification émane de l'oeuvre rédemptrice et propitiatoire de Christ qui a accompli la loi. Romains 3:24-24;5:9

Il est notre rédemption

RédemptionLa délivrance par le paiement d'un prix

Lorsque nous avons demandé pardon à Dieu, il ne voit plus notre péché, mais il nous voit livre, racheté, juste, grâce à l'oeuvre rédemptrice de Christ.

Dieu le juge acquitte le croyant de toute condamnation Romains 3:21; 8:1,31-34

Nous pouvons nous tenir devant Dieu sans condamnation, infériorité, culpabilité, sans nous sentir indigne, mais dans une liberté totale.

4. Par la grâce

La grâce de Dieu n'abandonne pas celui qu'elle a justifié, la lumière, l'inspiration, la puissance de l'Esprit de Dieu sont données à l'homme. C'est l'influence de Dieu en l'homme qui le transforme, mais si Dieu fait à la place de l'homme ce que ce dernier ne peut pas faire, Dieu ne fait pas à sa place ce que l'homme doit faire.

Romains 3:24; Tites 3:4-7

Dieu n'exige plus de l'homme la justice comme sous la loi, mais il lui donne Sa justice.

L'homme doit laisser la justice de Dieu agir en lui, la grâce de Dieu se manifester en lui.

Bien souvent nous avons du mal à accepter que c'est gratuit, que Dieu par sa grâce nous a racheté, justifié.

Nous faisons la même chose que le pharisien lorsque notre conscience nous condamne. Nous essayons de nous justifier devant Dieu par nos oeuvres (jeûne, prière excessive, offrande, nous luttons contre nos mauvaises habitudes en nous mettant sous des disciplines qui font que nous nous négligeons.)

Lorsque nous faisons cela, nous retournons sous la loi et avons abandonné la grâce, nous rendons également le sacrifice de Christ vain et c'est comme ci nous le crucifions à nouveau Galates 5:4; 2:21

Nous nous remettons par nos oeuvres de justification sous la loi et nous ne pouvons être justifié devant Dieu

Tout ce que Dieu nous demande, c'est de combattre la connaissance de notre vieille vie.

  • En abattant les vaines imaginations, raisonnements 2 Corinthiens 10:4-4
  • En renouvelant nos pensées Ephésiens 4:23; Colossiens 3:10
  • En rejetant toutes impuretés, souillures Jacques 1:21-22

Ceci se fait en lisant et mettant en pratique la Parole, en la laissant nous laver, nous purifier Ephésiens 5:26; Tites 3:5 et en marchant par l'Esprit Galates 5:16

est encore à faire.

Justifié, l'homme ne saurait rester dans l'indécision ou l'indifférence; il faut qu'il prenne position pour ou contre le mal; la justification reçue lui permet de prendre position contre le mal.

Evidence de la justification

Nous la voyons au travers des fruits

  • Le repos Matthieu 11:8

Etant justifié devant Dieu, nous avons libre accès auprès de lui, nous ne sommes plus sous la condamnation, nous savons donc qu'il nous entend et est toujours présent pour nous secourir.

  • La paix avec Dieu Romains 5:1

Etant esclave de la justice, nous avons pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Romains 6:22

Conclusion

Nous devons connaître notre place en Dieu et nous rappeler que nous sommes justifiés au travers de Christ Romains 10:4

Jésus n'a-t-il pas dit qu'il était venu accomplir la loi et également sur la croix que "tout est accompli"

Rien de plus ne peut être fait pour les péchés, la justice par la foi en lui est établie pour toujours.

Ce nouveau sens de justice détruit complètement la conscience de péché et nous entrons dans cette relation intime, cette unité avec le père, contre lesquelles les portes de l'enfer ne peuvent prévaloir.

Le problème du péché cesse d'être un problème, lorsque nous connaissons que nous sommes dans la justice de Christ.

Jusqu'à ce que nous le sachions non seulement avec notre intelligence mais profondément dans notre coeur, Satan règnera sur nous.

Tenons-nous sur Sa justice