bible-lumic3a8re

 


LA PAROLE DE DIEU

Qu’est ce qui conduit notre vie, quels sont les repères que nous avons ?

  •       Les autres
  •       Notre éducation
  •       Nos coutumes.

Le seul vrai repère pour nous en tant que chrétien pour réussir notre vie chrétienne c’est la parole

Non seulement celle que nous entendons le dimanche mais celle que nous lisons tous les jours.

Dieu recherche un peuple avec qui communier, communiquer, mais peu sont à son écoute, l’amour de beaucoup s’est refroidi. Le moyen qu’il utilise pour cela est Sa parole.

Jacques 1 : 22-25

« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez à l’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel et qui après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt comment il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. »

Dieu compare la Parole à un miroir, lorsqu’on se regarde dans un miroir ou bien on se voit de façon trop négative ou trop positive. Ou alors on évite de se regarder.

Le dimanche lorsqu’on vient à l’église, on se met sur son 31 c’est très bien si c’est pour honorer Dieu, mais si c’est pour paraitre cela ne sert de rien.  On passe du temps, on s’assure que tout est en ordre dans notre coiffure, maquillage, vêtements. Mais qu’en est il du plus important notre cœur, est ce que nous passons du temps pour le préparer ?

Est ce que nous regardons tous les jours dans le miroir de la parole ou seulement le dimanche ?

C’est notre ligne de conduite mais souvent ce n’est pas celle que nous suivons et nous périssons faute de connaissance, de vision.

Nous nous comparons aux autres bien souvent et ils deviennent notre miroir, on essaie de leur ressembler pour être accepter, faire partie du groupe et ceci même au sein de l’église, et nous oublions qui nous sommes réellement.

Au lieu de copier les autres, nous devons donner envie.

Notre miroir peut être :

- Nos coutumes, c’est comme cela dans notre pays,

- Ce qu’on a toujours vu nos ancêtres, notre entourage faire. On a toujours fait ainsi 

 Nous craignons de changer de peur de la famille, du qu’en dira t’on  mais n’oublions pas que nous sommes citoyens des cieux avant tout et que nous devons ressembler à Jésus.

Si nous basons notre vie sur le monde nous ne pourrons jamais être comme il faut. Le monde est changeant, et nous ne serons jamais parfaits. Nous nous mettons souvent la pression pour paraitre alors que Dieu nous a fait chacun différent des uns des autres. C’est dans cette différence que nous pouvons œuvrer pour Lui.

Si Dieu avait voulu qu’on soit tous pareils, il aurait créé des clones.

Nous nous fatiguons à être quelqu’un car au fond nous ne savons pas qui nous sommes. Notre identité ne dépend pas de nos efforts, de notre statut, nos racines. Notre identité est en lui et lui seul.

Pour  la connaitre nous devons nous plonger dans La Parole, tout comme un miroir nous révèle nos imperfections la parole nous montre qui nous sommes en Dieu, comment il nous voit, ce qui doit changer en nous pour que nous soyons plus comme Christ.

Elle ne nous accuse pas, car l’accusateur n’est pas Dieu, mais nous aide à avancer. Pour Dieu je suis parfaite, mais cela doit devenir une réalité en moi, pour cela je dois m’imprégner de ce qu’il me dit dans Sa parole, je dois la laisser me révéler ce qui doit changer, y faire face en demandant pardon à Dieu et en demandant au Saint Esprit de m’aider.

Dieu nous a donné sa parole pour que nous soyons transformés de gloire en gloire.

Si nous la mettons de côté car nous n’aimons pas ce que nous y voyons dedans, alors nous nous ouvrons à une autre façon de vivre et ne sommes que des chrétiens de nom.

Pendant un moment nous aurons l’apparence de chrétien mais à la longue nous aurons perdu de notre saveur et au lieu d’être un modèle pour les autres, d’être le miroir au travers duquel ils voient leur manque, ils deviennent notre miroir et nous entrons dans leur moule pour  être acceptés 

Nous ne connaissons plus qui nous sommes, notre identité et sommes comme assis entre deux chaises, nous sommes ballotés à gauche, à droite. Nous continuons de venir à l’église mais juste pour paraitre car en fait la semaine nous faisons  ce que nous voulons. Un jour ou l’autre nous tomberons entre les deux.

Par nos propres efforts parfois nous essayons de changer et nous nous épuisons car nous ne changeons pas véritablement. Nous essayons mais sans nous tenir sur les promesses de Dieu, sur sa parole.

La seule chose qui nous donne la victoire  c’est la parole.

Faisons face à ce qu’elle nous montre.

Ne la lisons pas non plus pour les autres. Ah si celui-ci ou celle la pouvait lire cela ca le remettrait dans le droit chemin.  Non la Parole est pour nous avant tout. Lorsque nous la lisons ou l’entendons c’est Dieu qui nous donne la clé pour être transformé de gloire en gloire.

En la lisant nous connaitrons ce que Dieu pense de nous et notre valeur, rien ne nous ébranlera, nous fermerons la porte à l’accusation car nous l’aurons saisi comme une épée à deux tranchants.  C’est un des noms de la parole de Dieu

Hébreux 4 :12-13

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchant qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles. Elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »

La parole va là ou personne ne peut aller en nous, elle fait son œuvre. Elle est l’arme que nous utilisons  contre nos mauvaises pensées, mauvaises motivations de notre cœur, mais aussi  pour faire face à l’ennemi et le faire fuir lorsqu’il vient nous accuser. Jésus a répondu à Satan Il est écrit et l’ennemi a fuit. Mais si nous ne connaissons pas la Parole nous ne pouvons pas lui répondre et croyons tout ce qu’il nous dit et croyons notre chair.

La parole descend dans les profondeurs  de notre être pour séparer ce qui est de notre âme et ce qui est de l’Esprit afin de nous faire grandir.

Jérémie 23 :29

«Ma parole n’est elle pas comme un feu, dit l’Eternel, et comme un marteau qui brise le roc ? »

Elle est comme un feu, elle éprouve l’œuvre de chacun, les motivations de chacun.

Le feu est purificateur, quand tout est brulé il ne reste que le solide, le précieux.

Comme un marteau qui fait éclater le roc, les murs de nos carapaces que nous nous sommes construit pour nous protéger des autres et qui ont fait que nous nous  sommes enfermés dans une forteresse d’où  ne pouvons plus  sortir car nous ne trouvons plus la clé pour ouvrir la porte. Dieu nous l’a donne au travers de sa parole comme un marteau elle fait tomber les murs, à force de la proclamer et nous rend libre.

Esaïe 55 v 10-11

« Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fais germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche elle ne retourne point à moi sans effet sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins »

La parole qui sort de la bouche de Dieu n’est pas seulement une prophétie, mais celle qui est écrit dans la Bible.

Là encore elle est utilisée pour restaurer notre âme, notre esprit. Elle humidifie les mottes dans notre cœur, qui proviennent des situations journalières que nous traversons, des paroles, des blessures que nous subissons tous les jours, alors que nous lisons, méditons la parole, nous savons comment y faire face et la laissons ramollir notre cœur au lieu qu’il s’endurcisse ainsi nous pouvons porter en nous le fruit de l’esprit qui donnera la nourriture aux affamés.

Elle nous purifie et nous sanctifie. Ephésiens 5 :26

Psaume 119 v 105

« Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. »

Elle va me diriger dans ma vie, même quand j’ai l’impression que tout est sombre et que je n’en vois pas le bout, la Parole est là pour me révéler la direction que Dieu veut pour moi. Au lieu de me décourager et bien je vais de l’avant, au lieu de chercher sans cesse conseil à droite à gauche, plongeons nous dans la parole qui nous guidera.

Psaume 1 v 2 

« ….Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison et dont le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu’Il fait lui réussit. »

Alors que je la médite (ressasse dans mon cœur) je suis comme un arbre, rien ne peut m’ébranler, mes racines sont dans le ciel. Elles ne sont plus sur mes origines terrestres, car je suis un être céleste  et non plus un être terrestre dès l’instant où j’ai donné ma vie à christ, je suis né d’en haut et doit vivre comme tel.

Lisons la parole, méditons la soyons transformés ainsi nous discernerons la volonté de Dieu pour notre vie

 Romains 12 : 2

" Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait."

Notre intelligence est renouvelée par la Parole.

N’oublions pas que Jésus revient pour une épouse sans tâches ni rides.

Les tâches représentent nos péchés, nos imperfections, nos manquements qui doivent être purifiées, lavées par la Parole.

Les rides parlent des marques de la vie laissées sur notre âme qui doivent être guéries par la parole.

Si nous voulons faire partie de cette épouse, être un chrétien du dimanche ne suffit pas, nous devons méditer la parole, la manger, jour et nuit. C’est la nourriture pour notre croissance spirituelle.

La parole est une mine de richesses, une source de santé et de joie que Dieu nous donné.

C’est le testament de Christ pour nous.

73815667