jesus-silhouette

 

Qui suis je?

Matthieu 16 :13-17

"Jésus étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui suis-je aux dires des hommes, moi le Fils de l'homme?....Et vous, leur dit-il qui dites vous que je suis? ...Car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. "

Jésus et ses disciples étaient toujours à oeuvrer pour le royaume de Dieu. Ils avaient pourtant des moments d'intimité dans lesquels les disciples apprenaient à mieux connaître Jésus.

Nous ne devons pas seulement nous contenter d'oeuvrer pour Dieu, mais nous devons avoir un tête à tête avec Jésus, afin de le connaitre, avoir une révélation de Sa personne.

Bien souvent nous oeuvrons pour Dieu, , mais il aimerait que nous oeuvrions avec Lui et pour cela il nous faut le connaitre chaque jour, avoir une révélation de Sa personne, connaitre ses pensées, entendre le battement de son coeur.

N'oublions pas que Jésus est plus pur que le diamant, une pierre précieuse. Un diamant à mille facettes se reflétant différemment. Suivant la lumière que nous laissons entrer, nous voyons un aspect différent de Jésus.

Dans ce passage nous avons deux façons de connaitre Jésus:

  • Aux dires des hommes
  • La révélation du Père

"Qui suis je aux dires des hommes, moi le fils de l'homme"

Jésus n'était pas concerné par les ragots, les médisances, les polémiques le concernant. Il voulait simplement connaitre l'opinion de ses semblables.

L'identité de Jésus ne dépend pas du "rapport" des hommes. Il est le fils de l'homme.

Par cette parole, il montre son humanité.

  • Pour le peuple juif, nous trouvons toujours le terme' fils de ' démontrant la filiation de la personne, son origine;
  • Jésus est le fils de David, dans la lignée de David (son nom dans la chair)
  • Il est fils de l'homme (celui qui est par excellence) celui qui rachète l'humanité, la réponse de Dieu à Satan garantissant sa défaite et la restauration de ce que le premier Adam a perdu.
  • Il est celui vu par Daniel dans Daniel 7. Le fils de l'homme venant sur les nuées.

Jésus nous révèle par ce terme qu'il connait parfaitement Son identité, et la raison de Sa venue.

La question qu'il pose à ses disciples n'est pas pour s'assurer qu'il est reconnu en tant que tel, mais là encore pour leur apprendre quelque chose.

Les réponses bien que différentes, étaient toutes d'accord sur un point.

Jésus était un homme honorable, quelqu'un de bien, les gens le respectaient, certains l'appelaient même maître lorsqu'ils s'adressaient à Lui. Cependant, ces personnes ne voyaient qu'à l'apparence extérieure, ce que faisait Jésus, mais il ne le connaissait pas réellement.

L'identité qu'ils lui attribuaient, était en fonction de ce qu'ils voyaient mais non qui Jésus était réellement.

Notre identité n'est pas ce que nous faisons, mais ce que nous sommes réellement.

Nous pouvons connaitre plein de choses sur Jésus sans le connaitre Lui, c'est ce que j'appelle l'idéologie de Jésus.

Lorsque notre entourage nous demande qui est Jésus, souvent nous répétons les mots entendus dès notre petite enfance spirituelle.

Jésus est roi, sauveur, seigneur, le bon berger etc. sans parfois en mesurer toute l'ampleur. Est-il vraiment cela dans notre vie.

Jésus sauveur, c'est la facette de sa personne la plus simple, car il m'a effectivement sauvé de mes péchés et il continue de le faire.

Est-il vraiment le seigneur et le roi de ma vie?

La réponse des disciples est surprenante. Jésus pouvait même être la "réincarnation" d'un mort "Jean baptiste, Elie, Jérémie ou un des prophètes."

Les gens voyaient bine que Jésus était quelqu'un de spécial mais une chose était certaine, il ne pouvait pas être le Messie. Jésus ne correspondait pas à l'idée préconçue qu'ils avaient du Messie.

Ces personnes qui le suivaient pourtant, n'ont pas cherché à creuser la question (si je puis dire) pour elles, Jésus ne pouvait être qu'un prophète. Aujourd'hui encore cette idée est d'actualité pour un grand nombre de gens.

Notre idée toute faite de Jésus,parfois nous empêche de nous ouvrir à une révélation plus grande de Sa personne.

Soyons sûr de ne pas devenir des idéologues, plein d'idées reçues sur Jésus, mais en ignorant la réalité dans notre vie.

La question s'adresse maintenant aux disciples

"Qui dites vous que je suis?"

Pierre répond; "tu es le Christ, le fils du Dieu vivant."

Pierre le reconnait comme le Christ. Il reconnait la divinité de Jésus, le Messie; à la foi prophète, sacrificateur et roi, celui tant attendu.

Sa révélation va plus loin que prophète

  • Prophète => enseigne les voies de Dieu
  • Sacrificateur=> Jésus a offert le sacrifice pour que nous accédions librement à Dieu
  • Roi => Jésus est le roi des rois, le seul capable de régner avec Justice sur le monde, le seul digne d'ouvrir le livre.

La réponse de Jésus ne se fait pas attendre et nous montre la deuxième façon d'avoir une révélation, non plus en nous appuyant sur la chair mais en comptant sur Dieu.

Pierre ne s'est pas arrêté aux apparences, à son opinion, aux qu'en dira t on, à l'idée reçue dès son enfance concernant le Messie, mais il a su faire taire toutes ces voix et écouter la révélation divine.

Cette question est encore d'actualité aujourd'hui.

  • Pour les gens du monde, Jésus est un mythe ou un prophète car ils se basent sur leur connaissance, les ouï dire. Ils ne veulent ou ne peuvent voir la réalité, la vérité.
  • Pour certains chrétiens, Jésus n'est qu'un sauveur et çà s'arrête là.
  • Pour d'autres chrétiens, cela va plus loin.

Si je vous demande de répondre à cette question, chacun répondra sûrement quelque chose de différents car nous sommes à des niveaux de révélation différents. Assurons nous toutefois de représenter le Véritable Jésus à notre entourage.

Ne présentons pas un Jésus légaliste, ou à l'eau de rose, un dictateur, un père fouettard, ou un idéologie de Jésus, mais le Vrai, celui qui a dit de lui même.

"Je suis le chemin, la vérité, la vie"

  • Le chemin du salut, par lequel toutes les bénédictions découlant de la grâce nous sont données.
  • Le chemin vers Dieu par la foi.
  • Le chemin vers le ciel.
  • Le chemin par excellence. 
  • La vérité, caractéristique de Sa personne. La réalité clairement mise sous nos yeux.
  • La vérité qui libère. 
  • La vie(Zoé, la vie éternelle) la source de la vie.
  • La vie de notre esprit, de notre âme. La plus grande bénédiction que Dieu nous a donnée.

Jésus est véritablement le chemin vers la vie éternelle.

Bien souvent, nos paroles renforcent ou détruisent notre témoignage.

Si je vois Jésus en dictateur, père fouettard, je pourrai parler de Son amour mais je ne pourrai pas le démontrer, mes paroles seront vides de sens car elles seront en porte à faux avec ce que je vis.

Le seul moyen de connecter nos paroles et notre façon de vivre, est d'avoir une révélation personnelle de Sa personne. D'où l'importance de passer du temps en Sa présence dans la prière, la louange, la lecture de Sa parole.

Lorsque nous entendons, lisons une prédication, prenons le temps de la ressasser dans la semaine, de ne pas être des auditeurs oublieux, ainsi le Saint Esprit pourra nous parler et nous saurons que nous saurons. Nous ne serons plus ballotés à tout vent car nous aurons 'acheté la vérité'. Elle aura prit vie en nous, et nous ne chancellerons plus.

Nous serons vrai dans notre témoignage car nous connaîtrons véritablement celui en qui nous croyons.

Notre vécu confirmera notre parole.

"Qui suis-je pour vous?"

Jésus s'adresse à chacun de nous. Quelle réponse allons-nous lui donner. Non pas une phrase que nous avons entendu mais au plus profond de nous même qui est Jésus pour nous.