lavage des pieds

 

Le lavage des pieds des disciples

 

A l’époque de Jésus

Le fait de laver les pieds aux visiteurs de notre maison, leur démontrait que la maison était la leur tout le temps qu’ils y restaient, ils étaient accueillis, les bienvenus.

Cette tâche était accompli par le plus petit des serviteurs, voir l’esclave tellement elle était considérée comme  avilissante. Cependant elle faisait partie des règles de bonne conduite de la société.

Pour le voyageur cela lui permettait de se détendre, de se rafraîchir et de retirer toute la poussière accumulée de sa marche.

Jean 13 : 1-17

V1 -5

Jésus savait qui Il était, où Il allait et Son autorité, Il leur démontra tout son amour en leur lavant les pieds.

Il n’avait rien à prouver pour lui-même. Pour cela, il n’essayait pas de montrer qu’il était le maitre et comme Il l’a dit et démontré pendant son ministère terrestre : « Il est au milieu de nous comme celui qui sert » Luc 22 :27

C’est l’essence même du ministère:  D’être serviteur.

V6

Pierre n’était pas d’accord, il rappelle à Jésus son rang, qu’il est le Seigneur et qu’il ne peut s’abaisser à lui laver les pieds. Il n’avait pas compris que c’était ce dont Jésus avait toujours parlé : être serviteur les uns des autres.

Si Jésus était physiquement présent aujourd’hui il passerait pour un faible, car il s’abaisserait au rang des serviteurs alors que le monde actuel nous pousse à nous élever à avoir un statut dans la société, à être reconnus, même s’il faut pour cela écraser les autres pour y arriver.

Le monde même chrétien recherche la reconnaissance, les gens veulent avoir un ministère pour être reconnu, vu des autres alors que Jésus est et faisait tout le contraire.

V7

Comprendre : Le 1er vient d’un mot grec qui veut dire percevoir, voir, connaitre intuitivement

                        Le 2ème vient d’un autre mot grec qui veut dire connaitre par expérience

Pierre ne comprenait pas le geste de Jésus, cela ne correspondait pas à ce qu’il pensait d’un maître, d’un seigneur. Mais Jésus lui révéla qu’il expérimenterait cela et alors il comprendrait. Et c’est ce qu’il expérimenta, il devient le serviteur de Dieu et des hommes

Nous aurions eu  la même réaction  et l’avons même encore lorsque Dieu nous demande de faire ou dire des choses qui pour nous ne vont pas avec l’idée que nous nous avons de Lui ou la façon dont nous pensons devoir gérer les choses.

V8

Jésus la parole vivante est celui qui nous lave chaque jour alors que nous le laissons agir dans nos vies.  C’est cela la sanctification Hébreux 12 :14 ; 1 Corinthiens 6 : 11

Chaque jour nos pieds sont remplis de la poussière du monde, dans nos choix, notre façon de vivre, de parler, nous devons ôter cette poussière et continuer à avancer en accord à la  Parole.

V9-10

Pierre démontrait ici qu’il voulait tout de Jésus.

Il y a une différence entre le bain et le lavage des pieds.

Le bain : La rédemption, la justification, le salut il est fait une fois pour toute.

Les disciples ont été baignés dans la Parole que Dieu leur annonçait au travers de Jésus ? Mais leurs pieds (façon de vivre) devaient être purifiés.

A la nouvelle naissance nous sommes justifiés, mais notre vie chrétienne ne s’arrête pas là, nous devons continuer à avancer dans la sanctification en nous lavant tous les jours par la Parole d’où l’importance de la lire et surtout de la mettre en pratique.

Nous devons nous laver chaque jour de la poussière du monde (puissance du péché) non de la pénalité du péché.

V11

Dans ce verset, nous voyons que Judas était présent et Jésus lui lava aussi les pieds. Il savait qu’il allait le trahir, mais il lui lava quand même les pieds.

Nous montrant par-là que même à ceux qui nous font du mal, nous devons continuer de  faire du bien, leur montrer que nous les aimons et seront là s’ils ont besoin de nous.

V12-17

Maitre : DIDASKOLOS =>Enseignant, mot utilisé par un disciple envers son enseignant

Seigneur : KUROS => Celui qui est investi  d’une autorité, d’un pouvoir de décision non pas comme un despote mais pour le bien

Jésus nous démontre qu’il n’a aucun problème d’identité. Il sait qui il est et le déclare.

Il nous donne une ligne de conduite les uns avec les autres. Nous laver les pieds en cessant d’être critique les uns envers les autres.

Ne nous croyons pas supérieur aux autres car pour Dieu nous sommes tous égaux. Ephésiens 6 : 9

Nous avons tous péché et nous péchons encore. Soyons vrais, sincères les uns avec les autres et avant tout avec nous-mêmes.

Sincérité : être levé à la lumière et s’il y a des imperfections, laissons le faire ce qui doit être fait.

La lumière c’est Jésus, la Parole qui nous révèle ce qui ne va pas en nous et alors que nous reconnaissons ces choses, et lui remettons, il fera l’œuvre en nous.

N’essayons pas de le faire aux autres, ou même à nous-mêmes. Seul le potier peut refaire le vase.

Réalisons que nous sommes tous pareils et au service les uns des autres. Que nous avons tous nos faiblesses, nos manquements.