AIGLE ET SERPENT                                       aigle en automne         

 

 

L’aigle dans la Bible

 

De nombreux passages parle de l’aigle dans la parole, aussi je me suis arrêter sur cet animal pour tirer un enseignement pour ma vie de tous les jours.

Esaïe 40 : 31

Ce passage nous dit de nous attendre à l’Eternel ainsi notre force sera substituée par celle de DIEU ; lorsque nous faisons cela nous prenons notre vol comme l’aigle.

L’aigle symbolise la liberté, force, majesté, courage domination, audace d’un esprit guerrier.

En hébreu la racine du mot aigle est lacérer, déchiqueter,

C’est ce que nous devons faire, nous devons lacérer, déchiqueter le camp de l’ennemi pour cela nous devons nous envoler comme l’aigle.

Comment vole un aigle ?

Il ne plonge pas il descend en piqué sur sa  proie et si il la loupe, il attend parfois des heures et au moment où elle réapparait, il jaillit et la saisie.

L’aigle reste perché sur une branche en attendant la bonne température de vol ainsi il peut s’élever plus haut que les autres. Il attend le bon timing. S’il y a une tempête cela ne l’arrête pas pour autant, il incline ses ailes d’un angle bien précis et utilise la tempête pour voler.

Le vent c’est celui de l’Esprit. Tout comme l’aigle sait attendre le bon moment pour s’envoler et s’élever dans les airs afin de pouvoir le moment voulu descendre en piqué sur sa proie, nous devons faire de même, nous devons nous laisser porter par l’Esprit de Dieu afin de nous élever de plus en plus haut et au moment voulu saisir notre victoire et réduire à néant l’ennemi.

Si la tempête fait rage dans notre vie, ne nous arrêtons pas pour regarder à ce qui se passe mais planons au-dessus en laissant le Saint Esprit agir, continuons et regardons au loin tout comme l’aigle, c’est un signe de maturité.

En nous élevant sur le vent de l’Esprit, même en pleine tempête notre perception des choses, circonstances change car nous avons une vue d’en haut, une vue aérienne de notre vie. Nous sommes au-dessus de nos peurs, nos peines, nos problèmes. Tout nous parait minuscule. N’oublions pas que nous sommes assis avec Christ dans les lieux célestes Ephésiens 2 :6

L’aigle voit 8 fois plus qu’un œil humain et à une vue à 360°.

Si nous voulons voler comme l’aigle nous devons nous débarrasser de notre façon de voir, de percevoir dans le naturel et regarder plus loin que ce qui nous arrive, voir la promesse de Dieu, regarder à la venue de Christ pour nous y préparer. Ayons une vision claire, connaissons nos faiblesses et notre force afin d’avancer et de voir au loin l’ennemi qui veut nous détruire, focalisons-nous sur Dieu ne perdons pas notre temps, ayons une bonne perception des choses en les voyant comme elles sont minuscules. C’est un travail de chaque jour, un choix que nous faisons chaque jour. Si nous voulons grandir et devenir mature en Lui.

Lorsque l’aigle chasse il est incroyable, surprenant. Il peut voir au loin et bien que depuis les hauteurs le monde lui parait minuscule, son œil aiguisé voit sa proie, tout son être se focalise alors dessus et rien d’autre ne compte, il a un objectif et ne le lâche pas.

Nous avons également des objectifs dans notre vie, des promesses de Dieu pour notre vie. Si vous vous dites je n’en ai pas, il y a une promesse que nous ne devons pas perdre de vue, c’est celle du retour de Christ pour laquelle nous devons nous préparer.

Malheureusement nous oublions de regarder depuis les hauteurs notre objectif et nous sommes terre à terre. Ce point minuscule devient alors un Goliath qui nous effraie. La peur a pris le dessus. Ou bien l’influence des autres, le qu’en dira-t-on, le regard des autres. Il y aura toujours quelqu’un pour nous abaisser, révéler nos points faibles, mais si nous les connaissons à l’avance, ils deviendront notre force car nous serons devenus mature et seront les gérer. Mais si nous sommes dans les hauteurs en nous laissant porter par le vent de l’Esprit, tout cela n’a plus d’influence sur nos vies.

Parfois nous sommes si peu sur de nous que nous nous comparons aux autres, oubliant que Dieu nous a créé unique, personne n’a le même ADN.

Restons focalisés sur Jésus et l’objectif qu’il a mis sur notre cœur, même si cela tarde restons focalisés et fonçons, apprenons à nous élever dans l’Esprit, tout comme l’aigle porté par le vent, même au milieu de la tempête. Rappelons-nous rien ne l’arrête il sait adapter son vol afin que la difficulté devienne une force.

Parfois Dieu nous demandera de quitter notre zone de confort, tout comme la maman aigle qui au bout de trois mois après avoir nourrit son petit, le chasse hors du nid à coup de pattes pour qu’il apprenne à voler. L’aiglon doit avoir peur se sentir rejeter par sa mère mais alors qu’il passe au-dessus de cela et déploie ses ailes, il est porté par le vent. Il nous arrive souvent de penser que Dieu n’est pas là, qu’il nous a laissé mais c’est un mensonge de l’ennemi, il veut nous faire croire que Dieu nous rejette alors qu’en fait Dieu veut que nous devenions matures et que nous nous envolions vers Lui. Il est temps de grandir de quitter notre zone de confort et d’apprendre à voler.

La nourriture préférée de l’aigle c’est le serpent. Pour le vaincre, il ne va pas rester sur le terrain du serpent à savoir la terre mais il va le saisir, le secouer, s’envoler avec lui et l’emmener dans son territoire, ainsi le serpent n’a pas d’emprise, il ne peut pas s’enrouler autour de lui. L’aigle lui coupe alors la tête.

Pour nous le serpent c’est notre ennemi. Mais alors que nous nous élevons, nous l’empêchons d’avoir une emprise sur nous.  Ne restons pas dans sa zone de confort mais emmenons le dans la nôtre à savoir dans les lieux célestes, là où la victoire a été gagnée sur lui une fois pour toutes, où sa tête fut coupée. Colossiens 2 :14-15 ainsi nous le ferons taire une fois pour toutes et seront victorieux.

L’aigle n’a qu’une compagne, ils font presque tout ensemble. Il ne va pas à en chercher une autre. Le jour où nous avons donné notre vie à Christ, nous nous sommes engagés avec lui, malheureusement contrairement à l’aigle nous ne sommes pas toujours fidèles et allons chercher ailleurs. Dieu est un Dieu jaloux Deutéronome 6 :15 Il ne veut pas nous partager, avec d’autres dieux car Il nous aime et veut le meilleur pour nous.

Nous savons que notre force n’est rien, nous nous attendons alors à Dieu dans tous les domaines de notre vie et sommes plus que vainqueur. Nous pouvons alors planer sur le vent de l’Esprit tout comme l’aigle plane dans les cieux, et vivre une vie victorieuse, épanouie en Christ.